Réunions d'information en présence de nos cliniques partenaires à Paris et Lyon
INSCRIPTION ICI

Infertilité et stérilité humaine : définitions et importance du problème

Infertilité et stérilité humaine : définitions et importance du problème

La définition classique de l'infertilité (stérilité) est l'incapacité pour un couple de concevoir un enfant malgré des rapports sexuels fréquents et réguliers pendant un an (environ 3 fois par semaine) sans utiliser de moyens de contraception.

Il faut savoir qu'en dehors de toute infertilité, un couple normalement fécond n'a que 25 % de chance de procréer par cycle.

L'infertilité est très répandue en France puisqu'elle concerne, selon les chiffres de l'Observatoire épidémiologique de la fertilité, 1 couple sur 5 ( 20 !!!!). La situation est d'ailleurs à peu prés la même dans tous les pays industrialisés.

Selon des travaux de chercheurs de l'INSERM c'est devenu un problème de santé non négligeable car ils ont constaté que le pourcentage de couples sans grossesse après un an sans contraception oscille entre 18 et 24 %.

Il serait utile de mettre en place des outils comme un "système de surveillance de la fertilité" pour mesurer l'évolution de la fertilité en France ne serait ce que pour prévoir l’évolution de la demande en termes de procréation médicalement assistée.

Les causes de l'infertilité sont très nombreuses. Certaines causes concernent l'homme, d'autres la femme, certaines les deux et depuis quelques années on relève également une augmentation particulièrement importantes des causes environnementales ou liées à notre mode de vie.

On estime à 30 % les causes masculines, 30 % les causes féminines, 30 % les causes mixtes, et 10 % les causes inexpliquées.

Curieusement il a été constaté que le taux d'infertilité est variable selon les régions de France mettant en évidence certaines causes liées à l'environnement.