Réunions d'informations et de rencontres à Lyon, Toulouse, Paris et Lille : reportées à l'automne 2020
Les Cigognes de l'Espoir

Nouvelles :

Découvrez le premier roman édité par les éditions des Cigognes de l'Espoir ici https://www.lescigognesdelespoir.com/les-editions-des-cigognes-de-l_espoir,40.html

Bienvenue sur le forum de l'association "Les Cigognes de l'Espoir"

Le but de notre site est d'apporter une aide, des informations, des conseils, une écoute, en matière d'infertilité, de procréation médicale assistée et principalement en matière de don d'ovocytes dont nous sommes de fervents partisans.
L'association se veut aussi communauté d'échanges, de témoignages pour toutes personnes concernée par cette question de l'infertilité.

Pour participer au forum, il faut s'inscrire EN CLIQUANT ICI !

N'hésitez pas : c'est gratuit !!!

Les messages postés le sont sous la responsabilité de leurs auteurs et les représentants du site déclinent toute responsabilité dans le contenu de ces messages.
Les auteurs s’engagent à assumer toutes leurs responsabilité et les conséquences s'y afférent.

Rapport annuel de l’agence de Biomédecine publié en 2020 sur l’AMP en France

admin

  • *****
  • 4978
    • Voir le profil
L’agence de biomédecine vient de publier son rapport annuel avec les statistiques de 2018. C’est un énorme document de plus de 500 pages .
Nous en avons extrait ce qui peut vous intéresser en matière d’Aide Médicale à la Procréation
Ici Les principaux chiffres de l’AMP en France  en 2018 :

https://rams.agence-biomedecine.fr/principaux-chiffres-de-lactivite

En 2018, 148 711 tentatives d’AMP ont été recensées, regroupant les inséminations, les fécondations in vitro et les décongélations d’embryons congelés3  avec gamètes et embryons issus ou non d’un don .
Les inséminations artificielles (47 187 cycles) occupent toujours une large place au sein des activités d’AMP (32% de l’ensemble des tentatives). Les inséminations intra-utérines (IIU) font appel aux spermatozoïdes de donneur dans 6% des cas. Les IIU contribuent à 22% (19,6% en intraconjugal et 2,2% en don de sperme) des naissances post-AMP répertoriées en 2018.

Les prélèvements d’ovocytes en vue de fécondation in vitro représentent 60 359 cycles auxquels il faut ajouter 777 prélèvements d’ovocytes en vue de don.

Le recours à l’ICSI représente 67% de l’ensemble des tentatives de fécondation in vitro quelle que soit l’origine des gamètes utilisés. On peut remarquer que la pratique d’ICSI reste majoritaire lorsqu’il est fait appel à des ovocytes ou des spermatozoïdes issus de don.

Pour près de 96% des AMP, les tentatives (IIU, FIV hors ICSI, ICSI et TEC) sont réalisées avec les gamètes des deux membres du couple. Dans 4,3% des cas, les tentatives utilisent des spermatozoïdes, des ovocytes ou des embryons issus de don

Notons que 5,1% des enfants conçus par AMP sont nés grâce à un don (1 270 enfants) :


3,6% des enfants sont issus d’un don de spermatozoïdes (906 enfants),
1,4% des enfants sont issus d’un don d’ovocytes (343 enfants)
0,08% des enfants sont issus d’un accueil d’embryon (21 enfants)
On trouvera ici l’offre de soins d’AMP en France
https://rams.agence-biomedecine.fr/loffre-de-soins-en-amp

Ici ce qui concerne le don d’ovocytes https://rams.agence-biomedecine.fr/don-dovocytes-0

On y apprend que 777 prélèvements d’ovocytes pour 282 donneuses ont eu lieu pour toute la France  en France en 2018 (ce qui correspond à l’activité d’une seule clinique de taille moyenne chez nos voisins étranger !!)  .

343 enfants sont nés par don dans toute la France pour 1910 tentatives (incluant les transferts d’embryons congelés)  soit un taux global de réussite de ..17,95 %  (à comparer avec les 60-70% de taux de réussite dans les bonnes cliniques étrangères de nos voisins de l’Union Européenne !).
Il n’y a eu que 21 enfants nés par accueil d’embryons en 2018 
 
 https://rams.agence-biomedecine.fr/accueil-dembryons-0

Conclusion :

Il y a encore beaucoup à faire en France au niveau de l’AMP et du don de gamètes. Nous sommes très loin de nos voisins étrangers tant en termes de cycles réalisés qu’en terme de résultats notamment en matière de don ou l’ensemble de l’activité de tous les 33 centres pratiquant le don réunis correspond à peine a l’activité d’une seule clinique de taille moyenne à l’étranger. D’ailleurs notre association a aidé à faire naitre plus d’enfants par don d’ovocytes (environ 500 en 2018 ) que l’ensemble des centres français en une année (343)