Réunions d'informations et de rencontres à Bordeaux et Paris, les 23 et 24 novembre 2019
INSCRIPTION ICI
Les Cigognes de l'Espoir

Nouvelles :

Découvrez le premier roman édité par les éditions des Cigognes de l'Espoir ici https://www.lescigognesdelespoir.com/les-editions-des-cigognes-de-l_espoir,40.html

Bienvenue sur le forum de l'association "Les Cigognes de l'Espoir"

Le but de notre site est d'apporter une aide, des informations, des conseils, une écoute, en matière d'infertilité, de procréation médicale assistée et principalement en matière de don d'ovocytes dont nous sommes de fervents partisans.
L'association se veut aussi communauté d'échanges, de témoignages pour toutes personnes concernée par cette question de l'infertilité.

Pour participer au forum, il faut s'inscrire EN CLIQUANT ICI !

N'hésitez pas : c'est gratuit !!!

Les messages postés le sont sous la responsabilité de leurs auteurs et les représentants du site déclinent toute responsabilité dans le contenu de ces messages.
Les auteurs s’engagent à assumer toutes leurs responsabilité et les conséquences s'y afférent.

J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.

J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« le: 17 septembre 2017 à 13:07:24 »
Bonjour tout le monde,
Je me suis inscrite sur ce forum en ayant envie de parler, de partager mon histoire et de peut-être trouver une oreille attentive.
En effet c'est un sujet qui me touche énormément et j'ai du mal à en parler ouvertement... chaque tentative se conclut par des pleurs et j'ai l'impression de n'être pas encore prête à aller voir un psy. C'est donc la raison de ma présence ici, je me suis dit que ça pourrait être un bon moyen de me décharger un peu de ce poids émotionnel.
Donc voici mon histoire...
A 12 ans j'ai été réglée naturellement et de manière régulière... Je n'avais absolument aucun soucis bien au contraire, j'avais un cycle menstruel beaucoup plus régulier que la plupart de mes copines... mais voilà en 2012 est survenu une série de décès dans ma famille... mes deux grand-pères avec qui je nouais un lien particulier, le mari de ma marraine et une autre personne de mon entourage.. Tout le monde autours de moi était tombé dans une sorte de cercle vicieux ou sa propre souffrance en faisait oublier tout le reste. Cette période là fut le début de la descente aux enfers.. J'ai commencé à être énormément fatiguée, tout le temps. On a tout d'abord mis la faute sur les événements récents mais le temps passa et rien ne s'améliora.
Un jour je fis un malaise et c'est là qu'on tira la sonnette d'alarme. On m'envoya à l'hôpital et on me fis une série de tests qui ne menèrent à rien.. Les médecins déduisirent une mononucléose sans réellement avoir de preuve et me renvoyèrent à la maison. A partir de cette période là je n'eus plus mes règles... On a attendu, beaucoup attendu en se disant que ça reviendrait naturellement et que c'était normal qu'après tout ce que j'avais vécu je sois quelques peu déréglée. Mais bon, les mois passèrent et je me suis rendue chez un gynécologue. 1, 2, 3, 4, 5... aucun d'eux ne surent expliquer la raison de mon manque de règles. Tantôt en me mettait sous pilule tantôt on me conseillais de prendre du poids( alors que j'ai un imc tout a fait normal) et tantôt on me disait d'attendre, d'être patiente. Jusqu'au jour ou l'un d'entre eux émis la possibilité que je souffre d'une insuffisance ovarienne... on fit des examens et les résultats tombèrent. On me diagnostic une attaque auto-immunitaire envers ma thyroïde ce qui toucha de même mes ovaires.. et voilà de temps en temps apparaissait un follicule mais celui-ci n'arrivait jamais à maturation. Je ne peux donc actuellement  pas avoir d'enfants et peut-être que je n'en aurai jamais. J'avais 19 ans lorsque l'on me l'a annoncé. J'avais l'impression de commencer ma vie mais de commencer une vie qui ne mènerait à rien. Bien évidemment je sais que l'on peut vivre très bien sans enfant et que c'est le choix de certaines personnes mais pour moi.. la famille c'est vraiment important. Je veux avoir une famille, des enfants... j'ai envie que je retrouve en eux un peu de mes grands-pères.. que ce soit mes gènes, mon sang. C'est peut-être égoïste et quand j'écris ces mots je me sens un peu idiote...
Enfin voilà, j'en suis là aujourd'hui... mon gynéco me dit de garder espoir mais c'est difficile et ce le sera encore plus, plus les années avanceront je pense.
Si des gens parmi vous vivent une situation similaire, connaissent des gens dans mon cas ou on juste envie d'échanger avec moi ça serait réellement avec plaisirs.
je vous souhaite une excellente journée

LNO

  • ****
  • 341
    • Voir le profil
Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #1 le: 18 septembre 2017 à 09:12:15 »
bonjour !

ta thyroide est bien stabilisée maintenant ?

une insuffisance ovarienne veut dire que les choses seront bien plus compliquée, mais pas impossible... ton AMH est à combien ?

ma meilleure amie a accouché en avril d'une merveilleuse petite fille, après 3 fiv, alors qu'elle avait une AMH dans les chaussettes... ce n'est donc pas impossible !

et en dernier recours, ce sera le don d'ovocytes... on n'y va pas de gaité de coeur, mais lorsque c'est la dernière option pour avoir un enfant, on le fait... et ce qu'il faut savoir, c'est qu'en portant ton enfant issu d'un don, il y a des échanges de gènes qui se font, et ton bébé aura malgré tout un petit peu de ton patrimoine génétique ! et puis tu le sentiras bouger, tu l'accoucheras, donc à aucun moment, tu ne te diras qu'il n'est pas "toi"

mais le chemin est long, tout peut très bien marcher avec tes propres ovocytes... les traitements que l'on donne pour les FIV sont là pour stimuler le peu que tu as !

alors garde confiance, la route sera longue, mais une happy end est probable !
Début PMA en 2006
Moi OPK - Mr est parfait :)
2007 : stop des stim' car cancer du sein
Juil 13 : reprise des essais BB
2 FC sur grossesses naturelles
3 FIV en France : 9 transferts -
FIV DO à Pardubice : TEF + mais FC
Juil 17 : TEC + : Louise née le 18/03/18
Jan 19 : TEC + : Arthur né le 06/10/19

Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #2 le: 18 septembre 2017 à 12:12:56 »
Bonjour,
Tout d'abord j'aimerais te remercier pour ta réponse, elle m'a fait beaucoup de bien!
On note toujours la présence d'anticorps anti-nucléaires dans mon organisme ce qui témoigne du désordre immunitaire que je subis.
Je connais pas exactement mon taux d'AMH... Etant encore jeune je suppose que mon gynéco n'a pas voulu m'accabler avec encore d'autres chiffres.. cela sera de rigueur quand j'essaierai d'avoir un enfant ! Tout ce que je sais actuellement c'est que lors des échographies on ne va pas dire que c'est la foire aux follicules.. il n'y en a pas des masses.
L'histoire de ta meilleure amie m'amène beaucoup d'espoir et tu as raison, il faut que j'essaie de rester positive face à tout ça. La médecine ne fait que progresser, il ne faut pas que je l'oublie.
Quant aux dons d'ovocytes... je crois que je dois encore mener un chemin pour accepter la possibilité. C'est un travail que je dois faire sur moi.

encore merci :)

Oumick

  • *****
  • 2299
    • Voir le profil
Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #3 le: 18 septembre 2017 à 13:08:22 »
Glebetrotteuse, bienvenue parmi nous..  pas facile en effet de  commencer sa vie d'adulte de la sorte, je rejoins LNO sur ses paroles..
la amh ou la fsh va te donner une idée sur la qualité des ovocytes, car même si tu n'en a pas bcp, si ils sont de bonnes qualités tu auras toutes tes chances de tomber enceinte.. certe peut etre pas aussi facilement que quelqu'un qui a plein de beaux follicules, mais pas impossible..
et je comprends tout à fait ton désir d'avoir des enfants, comme tu dis, oui on peut vivre sans, mais la vie en serait en rien la meme quand la famille est importante pour nous
et comme le dit LNO, tu auras en dernier recours, l'option du don d'ovocyte, mais tu as encore du temps pour arriver à l'accepter, si par malheur tu dois passer par un long chemin d'essais naturels puis pma avec tes propres ovocytes et que ce chemin ne soit pas couronné de succès, la do sera plus facile à accepter, mais pour l'instant, il faut explorer les pistes avec tes propres ovocytes.
Je te souhaite un chemin qui te mène à la maternité
gr spontanée à 42 ans,FC à 5 mois, Dec 14 GNE10SA
FIVDO à Sanus, juil16 pds --,TEV Oct: bioch.
TEV nov: --;   FIVDO 2: biochimique taux 69
tev 4.7 + 9.8 : --
REPROGENESIS,BRNO, blasto éclos le 11.12: ++, J16 5130, J19 13051 !
2 juin, Naissance d'Axel à 27+3 SA pr cause de chorioamniotite

LNO

  • ****
  • 341
    • Voir le profil
Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #4 le: 18 septembre 2017 à 15:53:01 »

.. que ce soit mes gènes, mon sang. C'est peut-être égoïste et quand j'écris ces mots je me sens un peu idiote...


c'est pas être idiote ou égoïste de vouloir un enfant de ses gênes, on est toutes pareilles !!!

mais pas de panique, le chemin ne sera pas simple, il sera long, mais la majorité des filles en IO réussissent à avoir des enfants grâce aux fiv !

ici, on parle beaucoup de don d'ovocytes car c'est un peu la spécialité des Cigognes, donc tu pourrais avoir l'impression que c'est un passage obligé, mais pas du tout ! c'est un ultime recours quand le parcours de fiv "normal" n'a pas fonctionné ! alors garde espoir stp  ;)
Début PMA en 2006
Moi OPK - Mr est parfait :)
2007 : stop des stim' car cancer du sein
Juil 13 : reprise des essais BB
2 FC sur grossesses naturelles
3 FIV en France : 9 transferts -
FIV DO à Pardubice : TEF + mais FC
Juil 17 : TEC + : Louise née le 18/03/18
Jan 19 : TEC + : Arthur né le 06/10/19

optwin

  • *****
  • 879
    • Voir le profil
Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #5 le: 18 septembre 2017 à 17:07:30 »
coucou petite cigogne,
difficile d'entamer sa vie de femme avec ce coup de massue... mais je rebondis sur tout ce que les copines ont dit plus haut.
Tu verras, quand tu rencontreras la bonne personne, vous construirez ensemble un beau projet familial. Aujourd'hui c'est fantastique : il existe des tas de possibilités de devenir parents !
profite du temps que tu as devant toi, maintenant que tu as un diagnostic plus précis, pour trouver un médecin vraiment compétent, afin de faire un bilan très précis de "ton état", afin d'être fin prête quand tu te lanceras !
sur ce forum on parle bcp de don d'ovocytes car c'est le crado de l'association, mais il y a pleins de pistes à explorer avant, notamment les FIV classiques. Il est en effet trop tôt pour renoncer à une transmission de tes propres gènes, c'est de toute façon une solution à laquelle on n'arrive pas comme ça, hop, allez.
Garde confiance en l'avenir, surtout.
Bon chemin à toi
4 FIV en France, 9 emb réimplantés, pds-
FIV DO1 Espagne 12/15, pds-
FIV DO2 Zlin 05/16 -2 blastos, pds -
FIV DO3 Zlin 11/16 -2 blastos, pds + ! Joie ! mais GNE vue à 7SA :(
FIV DD1 Zlin 09/17 - 2 transférés, 3 findus, pds++ mais cata à 15j...
TEC 02/18 : -
Rebelotte 02/19 : -

Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #6 le: 19 septembre 2017 à 22:46:42 »
Merci beaucoup pour vos messages! Ca fait du bien d'entendre l'avis de personnes (autres que médecins) qui s'y connaissent dans le domaine.
Etant jeune, il est vrai que c'est le genre de sujet que mes amies n'arrivent pas vraiment à suivre et je me sens vite un peu abandonnée au milieu de tout ça.

LNO

  • ****
  • 341
    • Voir le profil
Re : Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #7 le: 20 septembre 2017 à 08:51:03 »
le sujet est malheureusement un gros tabou en France...

jeune ou pas jeune, nos amies ne captent rien à notre parcours... ni techniquement, ni psychologiquement !!!

au mieux, certaines vont essayer de comprendre au début, et puis 1 échec, 2 échecs, 3 échecs, et le tabou n'installe de nouveau, avec le fameux "on n'ose plus demander pour ne pas te faire de peine".... bah voyons, c'est bien mieux de faire croire que vous vous en foutez  >:(  >:(  >:(
Début PMA en 2006
Moi OPK - Mr est parfait :)
2007 : stop des stim' car cancer du sein
Juil 13 : reprise des essais BB
2 FC sur grossesses naturelles
3 FIV en France : 9 transferts -
FIV DO à Pardubice : TEF + mais FC
Juil 17 : TEC + : Louise née le 18/03/18
Jan 19 : TEC + : Arthur né le 06/10/19

Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #8 le: 20 septembre 2017 à 10:04:10 »
Bonjour Globetrotteuse,
Bienvenue sur ce forum qui te permettra d'échanger et de partager tes angoisses (perso je trouve que c'est plus efficace qu'un psy !  ;))
Je pense aussi qu'il est trop tôt pour te résigner, tu n'as que 20 ans et pas encore de projet bébé à court terme.
Lorsque le moment sera venu, que tu auras trouvé la bonne personne, il sera toujours temps de consulter des spécialistes.
Il est certain que l'AMP avec FIV classique te sera proposée et sera tentée.
Il ne faut pas partir du principe que la stimulation ne marchera pas.
Il y a donc des étapes avant d'arriver à la conclusion qu'il faudra recourir à un don d'ovocytes, garde espoir.
C'est vrai qu'ici nous sommes toutes dans ce schéma de "l'après" parce que nos parcours nous y ont amenées avec l'espoir de connaître enfin la maternité, mais ce n'est évidemment pas le cas de tout le monde.
Et se résoudre au DO, c'est aussi l'aboutissement d'une acceptation. Au départ, on se dit toutes comme toi, que la transmission des gènes est importante, qu'on veut que notre enfant nous ressemble, etc... puis petit à petit on se fait à cette idée, on sait que la grossesse permettra quand même de transmettre quelques gènes... Donc surtout ne te sens pas "anormale" de penser tout ça, nous y avons pensé nous aussi.
Courage Cigognette et haut les cœurs ! Même si ce n'est pas toujours facile, tu as toute la vie devant toi.
On sera là en cas de besoin  ;)
Moi 41 ans IO / Lui 42 RAS
En PMA depuis 2014
France : 2 stim FIV échec
1ère FIVDO Espagne 09/2016 6 blasto - 1 TEF - gross biochimique
Tev 2 blasto 01/2017 - gross biochimique
Tev 1 blasto 06/2017 - Pds - 😤
Nveau Tev 1 blasto 17/11/17 : +++ VALENTINE est née le 18/08/18 pr notre plus grd bonheur

Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #9 le: 10 octobre 2017 à 17:06:41 »
Bonjour à toi globetrotteuse

Je n'ai pas l'impression que tu es eu mon 1er message alors je retente. Je suis nouvelle ici moi aussi (août 2017)
Je n'ai pas exactement les mêmes problèmes que toi mais cela si rapproche beaucoup.
J'ai 26 ans et j'ai une IOP avec seulement deux follicules qui n'arrivent pas à maturation depuis 1an et demi, j'ai une AMH à 0.25 (pas nul mais pas loin) . Le diagnostic a été difficile a avaler, j'ai beaucoup pleuré, j'ai eu peur, j'avais l'impression que le monde s'écroulé autour de moi. Il m'a fallu un peu de temps pour comprendre ce qu'il se passé.  Puis j'ai rebondis, mon gygy est très confiant et pense que mon age joue en ma faveur et du cou sur la qualité de mes ovules (pour le peu qui me reste). Donc je pense que la médecine fait des progrès,  que le jour ou tu te lancera dans ce projet la médecine aura surement (du moins je l’espère) évoluée et que malgré tes soucis il sera possible de trouver une solution. Tant que tu n'a pas tout essayé tu ne peu pas savoir si cela marchera ou non.  Alors je te l'accorde le diagnostic est difficile à accepter surtout lorsque l'on commence tous juste sa vie, mais ne stress pas maintenant, tu auras bien le temps de le faire quand tu débuteras une PMA.
Bon courage a toi et n'hésite pas si tu as besoin de parler
26 ans
Essaie bb1 depuis juin 2016
IOP découverte en août 2017
En PMA depuis septembre 2017
IA1 septembre 2017 :T: -----
IA2 octobre 2017 :T:------
FIV1 janvier 2017 : 2 ovules ->2 embryons transféré

Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #10 le: 11 octobre 2017 à 11:49:31 »
Bonjour, moi j'ai su que j'avais un problème à 16 ans je n'ai jaimais eu mes règles. Les médecins mon dit que je ne pourrais jamais avoir des enfants.  J'ai pas eu de jeunesse. J'ai gâcher ma vie en pensant si un jour je serais maman.
Aujourd'hui jai 27ans marié depuis 2 ans je suis tombée enceinte à 26 ans fiv don  mais ma princesse c'est éteinte à 7 mois de grossesse.
Bref je veux juste te passer un message ne fait pas comme moi vie profite de ta jeunesse rigole étudie. Puis travaille et tkt pas tu vas trouver un homme qui vas te soutenir pour ce sujet. Pour ma part j'ai jamais parler de mon pb infertilité à mes petits amis quand j'ai rencontré le bon et ct vraiment sérieux je lui est raconté tt. Et il a accepté.
Ne pense pas et vie ta vie. Tkt tu sera maman un jour avec une fiv c'est génial. On a encore des chances.
Economise le maximum d'argent pour ton futur car pour l'étranger c'est payant.
Voili voilou si ta besoin de discuter n'hésite pas. ET NE PERS PAS ESPOIR.
Fiv don sanus janvier 2016: ++ j8 post transfert taux: 64ui - 191ui-451ui-1091ui
tout aller correctement jusqu'à 26s mort née. Je suis anéantie.
tec Nov: negatif
retour case départ: le temps de d'économiser et en repars d'ici 1 an.

Re : Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #11 le: 11 octobre 2017 à 12:32:35 »
Bonjour à toi globetrotteuse

Je n'ai pas l'impression que tu es eu mon 1er message alors je retente. Je suis nouvelle ici moi aussi (août 2017)
Je n'ai pas exactement les mêmes problèmes que toi mais cela si rapproche beaucoup.
J'ai 26 ans et j'ai une IOP avec seulement deux follicules qui n'arrivent pas à maturation depuis 1an et demi, j'ai une AMH à 0.25 (pas nul mais pas loin) . Le diagnostic a été difficile a avaler, j'ai beaucoup pleuré, j'ai eu peur, j'avais l'impression que le monde s'écroulé autour de moi. Il m'a fallu un peu de temps pour comprendre ce qu'il se passé.  Puis j'ai rebondis, mon gygy est très confiant et pense que mon age joue en ma faveur et du cou sur la qualité de mes ovules (pour le peu qui me reste). Donc je pense que la médecine fait des progrès,  que le jour ou tu te lancera dans ce projet la médecine aura surement (du moins je l’espère) évoluée et que malgré tes soucis il sera possible de trouver une solution. Tant que tu n'a pas tout essayé tu ne peu pas savoir si cela marchera ou non.  Alors je te l'accorde le diagnostic est difficile à accepter surtout lorsque l'on commence tous juste sa vie, mais ne stress pas maintenant, tu auras bien le temps de le faire quand tu débuteras une PMA.
Bon courage a toi et n'hésite pas si tu as besoin de parler

Bonjour, oui désolé je me perds un peu entre le forum et les messages haha
je suis sensé être une enfant de la technologie mais je ne suis pas si douée  ;D
Toute fois je pense t'avoir répondu par message.
Et comme tu le dis il faut continuer à vivre et ne pas trop me préoccuper de ça pour le moment. Mais c'est dure... je n'y pense pas sans arrêt mais dès que je vois un enfant... De plus je me suis engagée dans des études d'orthophonie (j'avais choisie cette voie bien avant le diagnostic) et c'est vrai que ça ne facilite pas

Re : Re : J'ai 20 ans et je ne pourrai surement pas avoir d'enfant.
« Réponse #12 le: 11 octobre 2017 à 12:37:16 »
Bonjour, moi j'ai su que j'avais un problème à 16 ans je n'ai jaimais eu mes règles. Les médecins mon dit que je ne pourrais jamais avoir des enfants.  J'ai pas eu de jeunesse. J'ai gâcher ma vie en pensant si un jour je serais maman.
Aujourd'hui jai 27ans marié depuis 2 ans je suis tombée enceinte à 26 ans fiv don  mais ma princesse c'est éteinte à 7 mois de grossesse.
Bref je veux juste te passer un message ne fait pas comme moi vie profite de ta jeunesse rigole étudie. Puis travaille et tkt pas tu vas trouver un homme qui vas te soutenir pour ce sujet. Pour ma part j'ai jamais parler de mon pb infertilité à mes petits amis quand j'ai rencontré le bon et ct vraiment sérieux je lui est raconté tt. Et il a accepté.
Ne pense pas et vie ta vie. Tkt tu sera maman un jour avec une fiv c'est génial. On a encore des chances.
Economise le maximum d'argent pour ton futur car pour l'étranger c'est payant.
Voili voilou si ta besoin de discuter n'hésite pas. ET NE PERS PAS ESPOIR.

Bonjour tounsia,
Ton histoire me touche beaucoup et je te remercie de m'en avoir fait part. Je vais essayer de suivre tes conseils ! Toi aussi garde espoir !! Je te souhaite d'être heureuse, il faut s'accrocher à tout les beaux moments, les moments de bonheur de nos vies.