Réunions d'informations et de rencontres à Bordeaux et Paris, les 23 et 24 novembre 2019
INSCRIPTION ICI
Les Cigognes de l'Espoir

Nouvelles :

Découvrez le premier roman édité par les éditions des Cigognes de l'Espoir ici https://www.lescigognesdelespoir.com/les-editions-des-cigognes-de-l_espoir,40.html

Bienvenue sur le forum de l'association "Les Cigognes de l'Espoir"

Le but de notre site est d'apporter une aide, des informations, des conseils, une écoute, en matière d'infertilité, de procréation médicale assistée et principalement en matière de don d'ovocytes dont nous sommes de fervents partisans.
L'association se veut aussi communauté d'échanges, de témoignages pour toutes personnes concernée par cette question de l'infertilité.

Pour participer au forum, il faut s'inscrire EN CLIQUANT ICI !

N'hésitez pas : c'est gratuit !!!

Les messages postés le sont sous la responsabilité de leurs auteurs et les représentants du site déclinent toute responsabilité dans le contenu de ces messages.
Les auteurs s’engagent à assumer toutes leurs responsabilité et les conséquences s'y afférent.

Besoin de parler

Calenestel

  • ***
  • 116
  • Ma cigogne erre...
    • Voir le profil
Re : Besoin de parler
« Réponse #15 le: 13 août 2017 à 21:57:13 »
Ne jamais suivre son premier instinct, sa première réaction à chaud. Quand j'ai lu ton message ce matin, franchement, je l'ai très mal pris. Mais j'ai choisi de ne pas y répondre et de me laisser le temps d'y revenir ce soir, et j'ai bien fait. Parce qu'en te relisant, tu ne me dis pas, comme je l'ai cru, que je n'ai aucun droit de me plaindre. Tu exprimes seulement ce que tu ressens. Avec une pointe d'agressivité sans doute due aux hormones - et j'espère à plus encore que ça ;)

C'est vrai, je ne peux pas me mettre à la place d'une femme qui n'a pas d'enfant et ne parvient pas à en avoir. C'est vrai, j'ai conscience de ma chance d'en avoir déjà un. Mais cela n'empêche pas que je me batte, comme vous, pour en avoir un second. Et que d'autres femmes se battent pour un troisième (j'en ai rencontré). Dans ce combat, nous avons toutes le droit de craquer, de nous plaindre, de manifester notre frustration. Il me semblait qu'on pouvait librement le faire ici...

Bonne soirée à toutes :)
Désir BB2 depuis janvier 2014 (1 grand frère né en décembre 2012 après IAC)
Sous traitements depuis septembre 2014
IAC -> 8 échecs
FIV -> mort in utero à 10 SA
2 stims -> je ne réponds plus
Grossesse naturelle -> FC à 7 SA
FIV ROV -> -
FIV DO SANUS Pardubice -> -
TEV 13/07 -> -
Last TEV en octobre

ratou

  • ***
  • 142
    • Voir le profil
Re : Re : Besoin de parler
« Réponse #16 le: 14 août 2017 à 10:53:22 »
Ne jamais suivre son premier instinct, sa première réaction à chaud. Quand j'ai lu ton message ce matin, franchement, je l'ai très mal pris. Mais j'ai choisi de ne pas y répondre et de me laisser le temps d'y revenir ce soir, et j'ai bien fait. Parce qu'en te relisant, tu ne me dis pas, comme je l'ai cru, que je n'ai aucun droit de me plaindre. Tu exprimes seulement ce que tu ressens. Avec une pointe d'agressivité sans doute due aux hormones - et j'espère à plus encore que ça ;)
Bonjour,

Je n'interviens pas souvent mais là c'est un peu trop.  Je pense que parler de pointe d'agressivité à cause des hormones c'est totalement stupide. On se croirait aux 19 ème sicle où les humeurs des femmes étaient toutes mises sur leurs hormones.  N'importe quoi pardon.. Effectivement, je crois que rien n'est comparable quand on a déjà la chance d'avoir un enfant et lorsque ce n'est pas le cas.  Cela n'enlève rien à la difficulté de chacun face à la maternité ou à l'absence de celle-ci, mais effectivement il y a je pense des limites aux longues litanies.  Si on a déjà un enfant, c'est un peu miraculeux et si on a la chance d'en avoir plus tant meiux. Certes le forum est libre, mais il ya je crois une certaine dose de décence à garder et cela aussi lorsque les commentaires ne vous plaisent pas.
Sans racunes!

Bonne soirée à toutes :)

Oumick

  • *****
  • 2305
    • Voir le profil
Re : Besoin de parler
« Réponse #17 le: 14 août 2017 à 11:19:34 »
on a en effet toute le droit de se plaindre, mais je ne vois pas où se trouve mon agressivité en partageant mon ressenti sans jugement....
gr spontanée à 42 ans,FC à 5 mois, Dec 14 GNE10SA
FIVDO à Sanus, juil16 pds --,TEV Oct: bioch.
TEV nov: --;   FIVDO 2: biochimique taux 69
tev 4.7 + 9.8 : --
REPROGENESIS,BRNO, blasto éclos le 11.12: ++, J16 5130, J19 13051 !
2 juin, Naissance d'Axel à 27+3 SA pr cause de chorioamniotite

Calenestel

  • ***
  • 116
  • Ma cigogne erre...
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Besoin de parler
« Réponse #18 le: 17 août 2017 à 12:10:18 »
Je n'interviens pas souvent mais là c'est un peu trop.  Je pense que parler de pointe d'agressivité à cause des hormones c'est totalement stupide. On se croirait aux 19 ème sicle où les humeurs des femmes étaient toutes mises sur leurs hormones.  N'importe quoi pardon.. Effectivement, je crois que rien n'est comparable quand on a déjà la chance d'avoir un enfant et lorsque ce n'est pas le cas.  Cela n'enlève rien à la difficulté de chacun face à la maternité ou à l'absence de celle-ci, mais effectivement il y a je pense des limites aux longues litanies.  Si on a déjà un enfant, c'est un peu miraculeux et si on a la chance d'en avoir plus tant meiux. Certes le forum est libre, mais il ya je crois une certaine dose de décence à garder et cela aussi lorsque les commentaires ne vous plaisent pas.
Sans racunes! Bonne soirée à toutes :)

Je suis navrée que mes propos aient pu être compris ainsi. Je vais donc essayer de préciser ce que j'avais en tête. "Une pointe d'agressivité", parce que j'ai perçu le post en question comme un peu agressif. Peut-être qu'il ne l'était pas mais c'était mon ressenti. "Sans doute due aux hormones", évidemment celles qu'on nous donne. Perso, ça m'a toujours tourneboulée : tant mieux pour vous si ça ne vous fait pas cet effet, parce que moi, je trouve ça très pénible. "Et j'espère à encore plus que ça" : allusion à l'attente des résultats d'Oumick, que j'espère positifs, du fond du cœur. Une nouvelle fois, je suis en larmes. J'ai déjà assez de mal IRL pour ne pas en plus me créer des ennuis URL. Je ne viendrai donc plus vous importuner. J'espère qu'ainsi, la "décence" sera sauvegardée. Bonne continuation à toutes.
Désir BB2 depuis janvier 2014 (1 grand frère né en décembre 2012 après IAC)
Sous traitements depuis septembre 2014
IAC -> 8 échecs
FIV -> mort in utero à 10 SA
2 stims -> je ne réponds plus
Grossesse naturelle -> FC à 7 SA
FIV ROV -> -
FIV DO SANUS Pardubice -> -
TEV 13/07 -> -
Last TEV en octobre

Re : Besoin de parler
« Réponse #19 le: 20 août 2017 à 01:58:00 »
Ben alors ? Que vous arrive-t-il Calenestel, Ratou et Oumick ?
Ce forum est un endroit où chacun dépose ses peines en fonction de ce qu'il vit, de ce qu'il attend de la vie.
Toute opinion est bonne à dire tant qu'elle n'est pas malsaine ou agressive, non ?

Ratou et Oumick : comme vous, je suis depuis longtemps sur le chemin du désir d'enfant et j'avoue que les premières années, j'avais du mal à comprendre ces femmes en mal de 2ème ou 3ème enfant. Je me disais "mais elles en ont déjà un ! C'est déjà beaucoup, non ?" Aux yeux d'une femme sans enfant que j'étais, je trouvais ça... déplacée. Et puis, dans mon entourage, une amie proche a vécu la même chose que Calenestel.
Certes, ils avaient déjà un garçon mais 7/8 ans après, le désir d'un 2ème était toujours très présent. Elle s'en est rendue malade, désespérée à ne pas voir cet enfant désiré arriver, à voir les mois défiler et les crises de larmes qui vont avec (vous voyez sûrement de quoi je parle). Puis elle a enchaîné FC sur FC... Bon, l'histoire ne finit pas bien car cette aventure a eu raison de leur couple... mais d'avoir vécu cette expérience d'une façon aussi proche m'a aidé à relativiser ou, au moins, à comprendre ce qu'est le désir d'enfant, que ce soit le 2ème et le 3ème.
Cela n'empêche pas un pincement au coeur quand une femme se plaint de ne pas avoir son 2ème (ou 11ème comme sur un autre post, car nouvelle union...) alors que tu te trouves encore les mains vides... mais j'essaye de ne pas projeter mes misères sur elle... Sa peine est légitime à ses yeux, tout comme la vôtre à vos yeux.

D'avoir vécu la maladie de près (ma mère, ma soeur) ou de très près (moi) m'a appris à relativiser autant que possible ses souffrances. Toutes les trois n'avons pas été atteintes à la même mesure mais chacune, nous avons souffert et je ne pense pas que l'une était plus à plaindre que l'autre. On souffrait... point.

Et désolée, je sais, je suis mal placée désormais pour tenir ce genre de propos car je suis enceinte et que je vais accoucher tout bientôt mais si vous saviez les filles, comme je peux comprendre votre désarroi !

Calenestel : comme dit plus haut, j'essaye de comprendre des femmes comme toi qui ont déjà un enfant et qui en souhaite ardemment un 2ème. Sur un autre forum de FIV-DO, une copinaute avec qui j'ai sympathisé depuis 2 ans, a eu un parcours quasi similaire au mien (sans la maladie mais avec les FC à répétition)... mais pour avoir son 3ème (ses deux premiers étant venus naturellement). Elle a souvent partagé son vide d'enfant avec moi et sa souffrance est bien réelle... même si elle a déjà deux filles.

Bref, je vous comprends toutes les trois (enfin, j'essaye) et toutes vos peines sont légitimes.
J'espère ne pas avoir été maladroite ou donneuse de leçon. D'une manière générale, je suis "pour la paix des ménages" et voir des gens s'échanger des propos malencontreux me rend triste... et vous ne voulez pas me rendre triste, dites ?

Allez, haut les coeurs !
Je ne sais pas si vos tentatives en cours ou à venir vont connaître un happy end mais sachez que je vous le souhaite à toutes les trois de tout coeur... vraiment.  :-*
Lui 46 & Moi 47
FC à 6 SA ; 4 FIV --
Porteuse BrCa2 - cancer des seins G&D => Mammectomie bilatérale
* FIV-DO à Sanus HK (10/15) : ++ -> FC à 7 SA / 2 TEV --
* FIV-DO2 (8/16) : ++ -> FC à 7 SA
TEV (20/12) 2 J5 : ++ 2 BB !
-> à 38SA+5, le 29/08/17 : naissances de Titouan (2kg940) & d'Anaëlle (2kg315)

Oumick

  • *****
  • 2305
    • Voir le profil
Re : Besoin de parler
« Réponse #20 le: 20 août 2017 à 14:39:10 »
caramelle, je n'ai dit nulle part qu'une femme qui a déjà eu des enfants ne souffre pas de ne pas pouvoir avoir celui qu'elle désire, c'est à dire un de plus....j'ai assez d'amies autour de moi qui essaient d'avoir leur 2eme ou meme leur 4eme.. et qui vient pas, je comprend bien leur peine,   il est toujours difficile de ne pas voir l'enfant tant désiré qui ne vient pas..la souffrance est là.   je pensais l'avoir mentionnée mais je vois en me relisant que je ne l'avais pas fait, sans doute que c'était évident pour moi.....

je dis juste que ce n'est pas la même chose..  que le vide que laisse le fait de ne pas en avoir du tout ne peux être comparé au vide que laisse celui qui vient après avoir eu un enfant..    et franchement, je ne pense pas avoir été agressive, j'ai juste exposé ce que je pense comme chacune d'entre nous.. 
et bien sûr que je nous souhaite à toutes, les non encore maman, les déjà mamans, d'avoir ce ++ tant attendu..   



gr spontanée à 42 ans,FC à 5 mois, Dec 14 GNE10SA
FIVDO à Sanus, juil16 pds --,TEV Oct: bioch.
TEV nov: --;   FIVDO 2: biochimique taux 69
tev 4.7 + 9.8 : --
REPROGENESIS,BRNO, blasto éclos le 11.12: ++, J16 5130, J19 13051 !
2 juin, Naissance d'Axel à 27+3 SA pr cause de chorioamniotite

jerka

Re : Besoin de parler
« Réponse #21 le: 28 août 2017 à 22:40:22 »
Alors ce message est pour Anthony !!!
Bon courage pour les rendez-vous à venir : examens, biologiste et surtout, surtout la psy !!!!
Perso on y est allé à la Clinique de la Sagesse et comme vous le gynéco n'a pas ete très bavard, surtout qu'on y allait en espérant faire au moins une FIV avec mes propres ovocytes.

Les prises de sang et autres, ca c'est de la routine. Le biologiste avait été plutôt bien et sympas. Par contre, la psy, ca c'est autre chose !
Elle a passé la majorité du temps à nous demander de trouver une donneuse autour de nous : famille, amies, collègues de boulot. On c'est senti un peu harcelé !!

Au final, en septembre 2016, lorsqu'on a revu le gynéco, il a regardé les résultats, demandé si on avait une donneuse (non toujours pas), rempli son cahier avec ma photo, averti qu'il fallait revenir dans 6 mois pour faire un point sur notre désir d'enfant (et repayer bien sûr) et que le délais était de 2ans.
Euh et une FIV comme on en avait parlé ? Ah ma p'tite dame avec vos résultats c'est obligé de passer par le don d'ovocyte.

Bon il a fallu digérer la chose, mais compte tenu de mon âge (39ans aujourd'hui) on a préféré passer par l'étranger. Je vous souhaite tout plein de courage pour votre parcours et un beau +++le plus rapidement possible.

Si je peux juste rajouter quelquechose, c'est que lorsqu'on m'a transféré les embryons (en frais et en TEV) c'était mes embryons ! Quand la prise de sang pour le TEV est revenue +, j'étais en larme et la donneuse j'y pensais même pas, je l'avais complètement oubliée !!! Bon ça c'est pas très bien terminé, mais on perd pas espoir et on va y retourner !
A bientôt.
« Modifié: 06 septembre 2017 à 09:51:12 par jerka »

Re : Besoin de parler
« Réponse #22 le: 29 août 2017 à 12:10:44 »
Anthony,
Moi aussi j'ai trouvé ton post émouvant et je trouve fabuleux que ce soit toi qui te manifeste sur ce forum avec ce "besoin de parler".
Je suis, moi aussi passée par cette fameuse annonce où on te dit que tu es "cassée" et qu'il faudra faire une FIV DO (de préférence à l'Etranger vu les listes d'attente).
Il a fallu encaisser. Je suis allée voir une psy pour m'aider.
Je bloquais beaucoup sur le fait que cet enfant ne me ressemblerait pas physiquement... c'est bête hein ?
Je culpabilisais beaucoup vs-à-vis de mon compagnon surtout.
Et puis, tu avances... ce qui te paraissait difficile avant, passe ensuite.
Et puis, le parcours n'est pas terminé alors on se concentre sur les priorités.
Aujourd'hui, ça n'a pas encore marché pour nous et nous n'avons aucun enfant, mais on essaie de s'accrocher, d'y croire... Au final, ce qui nous importe maintenant c'est d'y arriver, le deuil du bébé biologique est fait.

Il faut tenir bon Anthony, ça marchera, tu verras ! En attendant, il faut que ta chérie se laisse du temps pour digérer et accepter.

Optwin : ton récit m'a touchée et m'a émue avec ton sens de la formule !
Je me suis vraiment reconnue dans ton récit, même si mon parcours n'est pas aussi long que le tien.
Merci d'avoir partagé ça avec nous.

Bonne chance à vous toutes et tous, nous vaincrons !!!
Moi 41 ans IO / Lui 42 RAS
En PMA depuis 2014
France : 2 stim FIV échec
1ère FIVDO Espagne 09/2016 6 blasto - 1 TEF - gross biochimique
Tev 2 blasto 01/2017 - gross biochimique
Tev 1 blasto 06/2017 - Pds - 😤
Nveau Tev 1 blasto 17/11/17 : +++ VALENTINE est née le 18/08/18 pr notre plus grd bonheur

optwin

  • *****
  • 879
    • Voir le profil
Re : Re : Besoin de parler
« Réponse #23 le: 30 août 2017 à 12:05:43 »

Optwin : ton récit m'a touchée et m'a émue avec ton sens de la formule !
Je me suis vraiment reconnue dans ton récit, même si mon parcours n'est pas aussi long que le tien.
Merci d'avoir partagé ça avec nous.



merci, bonne chance à toi aussi.
4 FIV en France, 9 emb réimplantés, pds-
FIV DO1 Espagne 12/15, pds-
FIV DO2 Zlin 05/16 -2 blastos, pds -
FIV DO3 Zlin 11/16 -2 blastos, pds + ! Joie ! mais GNE vue à 7SA :(
FIV DD1 Zlin 09/17 - 2 transférés, 3 findus, pds++ mais cata à 15j...
TEC 02/18 : -
Rebelotte 02/19 : -

Re : Besoin de parler
« Réponse #24 le: 04 septembre 2017 à 12:01:20 »
Anthony,

Mon parcour est le même que les autres cigognes, sauf que moi, apres l'échec des FIV classiques  ( toujours ponctionnée, jamais implantée), j 'ai eu la chance de tomber enceinte à la première FIVDO que nous avons fait en RT. Je fais parti des nombreux cas de stérilité inexpliquée ( enfin  à part mon age ( j'avais 41 ans à ma première FIV)). La FIVDO j'y suis venue toute seule. J'avais un problème ( la qualité de mes ovocytes), j'ai cherché à résoudre ce problème et j'ai trouvé la FIVDO. Pour moi ça a été une évidence.  C'est mon chéri qui a mis le doigt sur les problèmes psychologiques liés au don. Il m'a dit clairement que si la situation était inversée ( si le problème venait de lui) il ne pourrait pas se résoudre au don de sperme.  C'est lui qui m'a demandé si je serais capable d'aimer cet enfant comme si c'était le mien... et puis il y avait la question de la donneuse ( et si .... elle ne me ressemblait pas et d'autre que je passe). Il a fallut faire confiance aux coordinatrices pour nous rassurer sur le choix de la donneuse. Mais au final, avec 3 ans de recul et 2 adorables bébés de 2 ans, voici ma conclusion. Si je pouvais changer mon histoire, je ne changerai rien, pas une virgule. Parce que c'est cette histoire qui m'a donné mes 2 amours que je ne m'imagine pas avec des enfants différents. Je les aime avec mes trippes, avec coeur, avec mon âme et ça depuis le premier jour. Je donnerai ma vie pour eux. Qu'ils aient mes genes importent peu, ils ont grandi en moi, nous avons souffert 37 semaines et 5 jours d'une grossesse compliquée ensemble et au final ils sont le plus beau des cadeaux que la vie nous ai faite.
Je vous sauhaite un beau +++ tres rapidement
FIVDO Sanus Janv 2015- Transfert 2 brybry Qual A + 2 findus Qual AB. PDS +++++
Ethan et Chloé sont arrivés à 37+5SA

Oumick

  • *****
  • 2305
    • Voir le profil
Re : Besoin de parler
« Réponse #25 le: 04 septembre 2017 à 13:35:05 »
catetdam, très beau témoignage, merci !
gr spontanée à 42 ans,FC à 5 mois, Dec 14 GNE10SA
FIVDO à Sanus, juil16 pds --,TEV Oct: bioch.
TEV nov: --;   FIVDO 2: biochimique taux 69
tev 4.7 + 9.8 : --
REPROGENESIS,BRNO, blasto éclos le 11.12: ++, J16 5130, J19 13051 !
2 juin, Naissance d'Axel à 27+3 SA pr cause de chorioamniotite

Re : Besoin de parler
« Réponse #26 le: 05 septembre 2017 à 11:27:59 »
Bonjour à toutes,

J’espère que vous allez bien et que vous avez pu profiter de cet été ^^ Nous ça nous a fait du bien de partir un peu. On a visité l'Alsace, et on s'est régalé. j'ai même pensé à vous lorsque nous avons vu une cigogne ^^

Je viens de lire tous les posts et ça a été un peu mouvementé à priori. Pour ne pas revenir sur le sujet, je suis tout à fait d'accord avec Caramelle. Je ne pense pas que ce soit utile de réellement comparer la douleur ou détresse de chacun. Cela reste une douleur.. Que ce soit le désir d'orignine de vouloir une granc=de ou une petite famille; cela reste un projet de vie qui fut chamboulé..
C'est un débat que j'ai régulièrement avec ma compagne quand elle "insinue" qu'elle préfèrerait encore subir une fausse couche plutôt que de perdre cette capacité à tomber enceinte seule... Au début cela m'énervait (meme si je suis persuadé qu'elle n'est pas complètement honnête avec elle même) mais je comprend maintenant que c'est juste un témoignage maladroit de + de sa détresse. Ce n'est vraiment pas évident..

Sinon, de notre coté rien de neuf. Une grosse journée est prévue le 25/09 (congélation de mon coté, psy, biologiste, gynéco): ça va être riche en émotion je pense.
J’espère surtout qu'il va y avoir un déblocage (quel qu’il soit) avec le passage coté psy car même si  les vacances ont fait du bien, parler de ce sujet reste très compliqué moralement pour ma chérie. On verra ce que ca donnera.


Jerka: merci beaucoup pour tes encouragements. Avoir des témoignages de personnes étant passées par la sagesse est d'autant plus important pour nous ^^
Tu me fais un peu peur avec cette histoire de "harcèlement" coté psy pour le don d'ovocyte.. J’espère que ce sera moins le cas chez nous car déjà passer par un don, c'est une grosse étape à franchir, en parler autour de nous n'est pas évident; mais ramener une donneuse? pour nous c'est impensable et impossible pour le moment...
2 ans d'attentes? Ben dis donc, y a le temps d'oublier qu'on attend une donneuse lol Au moins ca laissera le temps à ma miss de décider si elle veut réellement aller jusqu'au bout ou pas. Quoi qu'elle décide, ce qui est sur, c'est que je ne sacrifierais pas mon couple pour l'envie d'une paternité.
En tout cas bon courage à vous également et espérons que vous aurez bientôt d'excellentes nouvelles à nous annoncer

Boréale: merci beaucoup pour ton témoignage. Avoir ton ressenti (ainsi que toutes celles qui m'ont répondu) m'aide beaucoup à comprendre, ou du moins à essayer de comprendre Soizic. Elle veut absolument pas en parler autour de nous, et pourtant je suis sur que ca lui ferait du bien d'en discuter avec des personnes comme vous. Comme tu l'as indiqué, il ne reste qu'à se laisser du temps, et espérer que nous arriverons nous aussi à avancer que ton couple ^^


karetdam: quoi dire de + que merci du fond du cœur pour ton témoignage. Rien de tel que pour nous donner à tous de l'espoir, et balayer nos incertitudes. Je vais forcer ma miss à le lire, quitte à la tirer par la peau du ... ^^


En tout cas, merci encore à toutes pour vos témoignages, réactions et commentaires; et comme promis, je vous tiendrais au courant à la fin du mois, une fois tout nos rendez vous terminés.

Je vous souhaite une très bonne journée

Re : Besoin de parler
« Réponse #27 le: 05 septembre 2017 à 15:03:34 »
Merci Anthony de nous donner des nouvelles.
Bon courage pour les examens à venir.

Pour ce qui est de la liste d'attente pour les dons d'ovocytes, elles sont généralement longues en effet (car peu de donneuses en France)...
En fait, si vous connaissez une personne prête à faire un don (pas pour vous les donner bien sûr (anonymat du don), mais pour alimenter la banque de dons) cela peut te faire remonter sur la liste d'attente (comme un parrainage en gros). Si tu a 2 donneuses qui te parrainent, les délais sont encore plus court...
C'est bon à savoir...

Du coup, nous sommes plus âgés que toi et ta chérie, alors comme le temps était compté on est partis en Espagne.
Si je te raconte ça, ce n'est pas pour te décourager au contraire. Je rebondis sur le fait que ta chérie ne veut pas (pour l'instant) en parler dans votre entourage. Nous, une fois que la chose a été digérée, on en a parlé assez facilement dans notre entourage amical (mais pas à tout le monde non plus !). Et cet été, on a eu une très très belle surprise : un couple d'amis auquel on n'avait pas trop parlé de nos soucis, ont compris un peu à travers des sous-entendus et nous en ont parlé alros on a expliqué. et eux nous ont raconté qu'elle avait fait un don d'ovocytes en 2015 et qu'elle voulait le refaire bientôt ; et comme elle sait qu'en nous "parrainant" cela pourrait nous faire remonter dans le liste d'attente, elle nous a proposé de nous aider... j'en ai pleuré d'émotion.
Du coup, on a repris contact dans notre CECOS en France pour lancer le dossier.
Bon, on est toujours suivis en Espagne (il nous reste 2 chances là-bas) et on espère toujours que ça va marcher mais disons qu'on "assure nos arrières" "au cas où"...
Bref, je veux dire par là qu'en parlant de votre projet, de vos soucis, des personnes de votre entourage pourraient en être émues et faire qqchs pour vous (au delà du soutien moral des amis que cela procure évidemment).
Parfois, la vie réserve des surprises : franchement, pour notre copine donneuse, on n'aurait jamais pensé...
Elle n'avait jamais parlé du don qu'elle avait fait en 2015...

Bon, ta chérie en parlera lorsqu'elle sera prête mais communiquer autour de soi peut avoir du bon.
C'est juste le message que je voulais faire passer.

Bon courage !
Moi 41 ans IO / Lui 42 RAS
En PMA depuis 2014
France : 2 stim FIV échec
1ère FIVDO Espagne 09/2016 6 blasto - 1 TEF - gross biochimique
Tev 2 blasto 01/2017 - gross biochimique
Tev 1 blasto 06/2017 - Pds - 😤
Nveau Tev 1 blasto 17/11/17 : +++ VALENTINE est née le 18/08/18 pr notre plus grd bonheur

Saufy

Re : Besoin de parler
« Réponse #28 le: 05 septembre 2017 à 15:38:15 »
Anthony
Je ne sais pas si mon témoignage te sera utile. Au bout de 5 ans infructueux d'essais bébé (hormones, kilos, TP et non calins etc...), nous sommes allées consultés la Clinique de La Sagesse à Rennes. Verdict, Madame vous êtes en insuffisance ovarienne, nous ne pouvons rien pour vous, orientez-vous vers le don. Je me suis écroulée dans le bureau, le médecin m'a dit : bon on peut faire quelques IAC mais vous n'aurez pas de meilleurs résultats qu'en continuant naturellement...
Mon mari, a refusé que nous nous lancions dans les IAC vu les résultats attendus, il ne voulait pas que les échecs me démolissent davantage. Nous nous sommes posés la question de la FIV DO. Je me suis aperçue que ce n'est pas mes gênes que je voulais transmettre mais des valeurs, mon amour et une vie de famille. Nous nous sommes très vite tournés vers la République Tchèque et avons eu une incroyable chance. Puisque j'ai été enceinte dès le 1er essai. Durant la grossesse, j'ai été toute folle. A son arrivée, ça a été particulièrement dur pour moi car La Sagesse avait mis en place un nouveau protocole pour les grossesses issues de FIV DO où ils pratiquaient le déclenchement au jour J prévu de l'accouchement. Après 3 jours de déclenchement infructueux, ils ont pratiqués une césarienne. Difficile au début de se sentir maman car particulièrement épuisée, pas fichue de tomber enceinte ni d'accoucher naturellement...l'allaitement m'a permis ensuite de me sentir pleinement maman.
Pour ce qui est de la ressemblance, il y a toujours des gens pour dire qu'il te ressemble ou pas, après j'ai même des membres de ma famille qui sont pourtant au courant et qui parlent de ressemblance...
Contre toute attente, un petit frère un venu agrandir la famille un an et demi après. Pour le coup, bébé 2 possède mes gènes puisque je suis tombée enceinte naturellement (bon vu les antécédants, j'ai dû avoir une deuxième césarienne).
Il me ressemble trait pour trait et je ne fais aucune différence entre mes 2 enfants. Je les aime autant l'un que l'autre et je ne me pose plus la question de leurs origines à l'un ou l'autre (à part chez le médecin quand j'ai des questions sur les antécédants familiaux).

Tous vos témoignages m'ont énormément touchée même si c'est aujourd'hui derrière moi, il n'empêche que je pense régulièrement à toutes celles qui attendent et espèrent, c'est pourquoi je reviens régulièrement sur le site, pour y lire de l'espoir et pourquoi pas en donner.

J'espère pouvoir lire très bientôt de bonnes nouvelles.
En insuffisance ovarienne
FIV-DO ++ faite à sanus en juillet 2012
Un petit pirate est né le 12 avril 2013
BB2 Surprise est arrivé naturellement le 10 septembre 2014

jerka

Re : Besoin de parler
« Réponse #29 le: 06 septembre 2017 à 12:34:01 »
J'ai modifié mon post, le rdv avec le gygy "plein de tact" a eu lieu en septembre 2016 et pas en 2017 ! 😳

Sinon, je suis désolée de t'avoir fait peur, ce n'était absolument pas mon intention. Mais lors du rdv avec la psy je ne m'attendais tellement pas à ça que je préfère te prévenir afin que vous ne soyez pas surpris et surtout que vous soyez préparé. Après l'entretien peut aussi se derouler différemment (il y a peut-être plusieurs psy) !!!