Réunions d'informations et de rencontres à Lyon, Toulouse, Paris et Lille : reportées à l'automne 2020
Les Cigognes de l'Espoir

Nouvelles :

Découvrez le premier roman édité par les éditions des Cigognes de l'Espoir ici https://www.lescigognesdelespoir.com/les-editions-des-cigognes-de-l_espoir,40.html

Bienvenue sur le forum de l'association "Les Cigognes de l'Espoir"

Le but de notre site est d'apporter une aide, des informations, des conseils, une écoute, en matière d'infertilité, de procréation médicale assistée et principalement en matière de don d'ovocytes dont nous sommes de fervents partisans.
L'association se veut aussi communauté d'échanges, de témoignages pour toutes personnes concernée par cette question de l'infertilité.

Pour participer au forum, il faut s'inscrire EN CLIQUANT ICI !

N'hésitez pas : c'est gratuit !!!

Les messages postés le sont sous la responsabilité de leurs auteurs et les représentants du site déclinent toute responsabilité dans le contenu de ces messages.
Les auteurs s’engagent à assumer toutes leurs responsabilité et les conséquences s'y afférent.

TEV le 20 décembre

Hera

  • ***
  • 143
    • Voir le profil
Re : Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #600 le: 25 janvier 2018 à 18:21:24 »
Oui Caramelle,  on attend ton récit sur la césarienne....
En tout cas, j'ai été ravis de te suivre aussi. ça redonne espoir!
Bonne continuation à vous 4
Bisous

Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #601 le: 27 février 2018 à 00:21:20 »
6 mois des loustics dans 3 jours ! :) :)
Titouan fait des tours de parc en prenant appui sur ses pieds et en s'aidant de ses mains : il monte à l'échelle quoi ! En version horizontale ! Trop drôle !! Il fait aussi des pirouettes dans le parc, il adoooore se retourner au grand dam de sa soeur qui le récupère régulièrement sur le ventre !  ::)
Anaëlle raffole des purées et compotes, il était temps pour elle de changer du lait car elle commençait à saturer. :P
Bref, la vie continue !

Et TADAM... voici enfin mon récit sur la césarienne !
"Tout vient à point pour qui sait attendre", dit-on, non ?
Bon, mes souvenirs datent de 6 mois désormais donc j'ai dû oublier quelques infos, hélas...
Pour commencer, je précise que je ne parle que de mon expérience, à savoir une césarienne programmée, le déroulé des événements n'est donc pas le même et surtout, le vécu doit être sacrément différent d'avoir une césarienne en urgence.

Jusqu'à la fin de ma grossesse, l'accouchement par voie basse a été envisagé.
Je n'ai donc pas forcément super bien pris le fait d'avoir cette césarienne décidée car Titouan ne semblait pas vouloir descendre dans mon bassin, car ma tension était limite depuis 4/5 jours et car le terme pour des jumeaux était atteint (38 SA environ).
Après de longs jours, de longs mois à envisager "step by step" ma grossesse et la possibilité qu'elle aboutisse vraiment, après des jours et des jours une fois passés les 28 SA à espérer sortir de la grande prématurité, de la prématurité, des risques de réanimation avant 34 SA..., après des soirées à prendre l'apéro (jus de tomate pour moi !) en août en se disant à chaque fois que "c'est peut-être le dernier à deux !"... bref, après avoir eu l'impression que le temps se dilatait, tout s'est accéléré en cette toute fin août.
 
A jeûn depuis la veille, l'accouchement était prévu en début d'après-midi... finalement ce fût vers 16h30 qu'on est venu me chercher dans ma chambre, toute habillée de la super chemise ouverte dans le dos, direction le bloc opératoire.
Le matin même, une aide-soignante était venue raser une partie du pubis.
Une charlotte et des chaussons bleus plus tard, me voilà à grimper sur la table d'accouchement (voui, mesdames ! Je suis restée leste jusqu'à la fin ! Même que ça a étonné l'anesthésiste... pfff, je n'étais pas peu fière !! :)), je grimpais donc pour recevoir ma dose de "péridurale" (rachis-anesthésie qu'ils disent, il me semble).

Ben là, il faut faire le gros dos et surtout ne pas regarder l'aiguille (facile ! Elle est dans notre dos !) en tout cas, ne pas la visualiser. J'ai surtout essayé de me projeter dans un endroit agréable genre, sur une plage dans les Caraïbes, avec un gros moustique qui me piquait dans le dos.
Y'a pas à dire, ça pique fort fort mais c'est gérable. Je suis certaine que mon conditionnement psychologique m'a aidé à ne pas verser ma petite larme... ou à crier ou à m'évanouir ou que-sais-je... faut pas pousser, j'ai de la tenue, non mais !

Une fois le petit cathéter installé dans le dos, on t'allonge (si si, tu peux t'adosser dessus, un peu comme pour les piqûres chez l'acupuncteur) et là, tu sens une douce chaleur/torpeur/"ankylosement" descendre le long des jambes. Un peu la même sensation que chez le dentiste après la piqûre dans les gencives, tu sens qu'on te touche sans vraiment sentir, ressentir de sensations. En tout cas, celles-ci sont floutées, ce qui est le but recherché tout de même !

Là, mon compagnon reçoit l'autorisation de me rejoindre, tout habillé de bleu, charlotte et chaussons inclus ! Il s'assoit juste à côté de ma tête. Un champ opératoire a été déplié, il ne peut donc rien voir de l'opération. Mes jambes ont été calées (ben oui, je ne les gère plus), mon corps est légèrement basculé vers la gauche (de mémoire) pour des histoires de coeur je crois, mes bras sont en croix (perfusion) bref une drôle de position.
Je répète au moins cinq fois à mon compagnon de ne SURTOUT pas lever la tête pour voir derrière le champ opératoire (c'est arrivé à une amie et son compagnon a mis beaucoup beaucoup de temps à s'en remettre). Comme il est assez grand, il se courbe un peu sur le tabouret.

Puis déboule notre gynéco, Dr H pour ne point le nommer, celui de la Dream Team de l'Ouest, tout guilleret, en se frottant les mains. "Ah ! C'est un bon jour pour accoucher, non ?"
... Euh... Moi qui pleurais depuis la veille car je ne voulais pas qu'on "m'enlève" les BB de mon ventre, je n'ai pas de suite partagé son enthousiasme...
Mais j'avoue, depuis presque 4 ans que je le connais, je ne l'ai jamais vu aussi heureux et ça fait tout drôle. Presque une joie contagieuse... Et puis, oui quoi, ce fut aussi notre compagnon de route de galère. Même s'il en souffre assurément moins que nous, voir concrètement et surtout participer à la venue des petits bouts qu'il nous a aidé à avoir, doit procurer une joie professionnelle sans égale, comme boucler une boucle...

Dans le bloc, il y a foule : anesthésiste, puéricultrice x2, pédiatre... je ne sais plus trop mais pour des jumeaux, il y a du monde. Alors question intimité du moment, on pourra repasser ! Et puis, question intimité tout court, là aussi, ce n'est pas de mise ! A l'image de tout ce parcours hyper médicalisé finalement. Il faut juste le savoir pour moins mal le vivre.
Perso, ce n'est pas ce que je retiens. A croire que je me suis faite à être observée sous toutes les coutures...

Et là, tout s'accélère.
J'entends "Incision !" (euh... à se moment-là, évitez aussi de visualiser ce qui se passe, vaut mieux penser à tout autre chose !!).
Et en un rien de temps, je sens qu'on me trifouille à gauche et hop ! Un cri ! Quoi ? Déjà ?!!
"Oh, ben c'est un bon pépère celui-là ! Je mise sur 3kg ! Il est 17h."
Et quelques secondes plus tard, une puéricultrice nous amène Titouan tout violet et gluant. Je le regarde un peu éberluée et surprise de le voir. Pas facile de super bien le voir car, au final, je ne peux bouger que la tête, voir un bras mais en faisant attention au fil...
Vite la puér part avec Titouan car il semble qu'il ait des glaires qui l'empêchent de bien respirer (ce qui fut le cas pendant quelques jours ensuite).

Et, à peine a-t-on le temps de se remettre de ce qu'on vient de voir, qu'on entend :
"Et bien, elle est tonique celle-là ! Il est 17h01."
Une autre puér nous présente Anaëlle, toute rose et vociférante. Elle me dit "Faites-lui un petit bisou" ce que je fais un peu surprise... surprise de ce qui m'arrive, de la voir enfin, de voir ce tout petit être tout en jambes et bras tout maigrelets (2kg315) si plein de vie... Etrange d'ailleurs ce goût chaud de liquide amniotique... Inoubliable sensation.

Puis mon compagnon va avec les BB pendant que le gynéco s'affaire dans mon moi. Etranges sensations mais nulle douleur. Aucune idée du temps passé sur cette table d'opération à me recoudre.

Ensuite, on m'amène sur un brancard dans la salle de réveil où on contrôle ma tension, où on me lave régulièrement, où on vérifie mes sensations au niveau des jambes...
Puis on nous amène les BB pour du peau à peau.
On reste ainsi 2h dans notre bulle à quatre à vivre ce début de vie irréel...

Heureusement nous avions pu donner une tablette à une puéricultrice qui a immortalisé ce moment. J'ai pu voir aussi les 1ers moments de vie des BB (Anaëlle et ses touts premiers pas, eux deux dans une couveuse en nous attendant...) alors que j'étais dans le bloc. J'aime à les regarder car, lors de a venue des BB, on est pris dans un tel flot d'émotions, de sensations (ou de non-sensation), qu'à repenser à tout cela, j'ai l'impression d'avoir rêvé ce moment et non de l'avoir vécu pleinement...

Voici donc pour mon récit de ma césarienne.
Ouf !  ;)
Désolée si c'est un gros pavé à lire mais je l'espère instructif.

Il est tard, je file car je suis "de garde".
Notre sacripant de Titouan se réveille encore de temps à autre (alors qu'Anaëlle fait ses nuits depuis ses 3 mois) soit pour la tétine, soit pour un peu d'eau ou soit, carrément pour un petit biberon de lait. Grr !
Bref, cette nuit, c'est moi qui m'y colle s'il se réveille !

Il me restera à parler de "l'après-césarienne". Enfin, si ça en intéresse quelques unes...
Lui 47 & Moi 48
FC à 6 SA ; 4 FIV --
Porteuse BrCa2 - cancer des seins G&D => Mammectomie bilatérale
* FIV-DO à Sanus HK (10/15) : ++ -> FC à 7 SA / 2 TEV --
* FIV-DO2 (8/16) : ++ -> FC à 7 SA
TEV (20/12) 2 J5 : ++ 2 BB !
-> à 38SA+5, le 29/08/17 : naissances de Titouan (2kg940) & d'Anaëlle (2kg315)

Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #602 le: 27 février 2018 à 11:56:30 »
Merci caramelle pour cet émouvant récit.
J’ai hâte de connaître là suite 😊
1er tec de 1 embryon ferticentro le 5/09/2018 négatif
2eme tec de 2 embryons a ferticentro le 27/11/2018 négatif3eme tec de 2 embryons résultat 257 mais FC à 5 semaines4ème tec avec nouveaux donneurs le 28/09, 2 embryons : négatif 5eme tec le 8/01/2019: positif et

optwin

  • *****
  • 880
    • Voir le profil
Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #603 le: 27 février 2018 à 12:39:21 »
super émouvant ton récit, Caramelle....
Mettre au monde des bébés tu m'étonnes qu'il doit être contente, notre Dr H, c'est quand même le meilleur moment de nos parcours comme tu dis...  Pensée d'ailleurs à notre Cécile, elle y là très certainement (elle a tellement bien fermé la porte qu'il ne veut pas sortir, lol ! déclenchement, du coup !).
ça doit être en effet suréaliste une césarienne, ils ne sont pas là et hop, d'un coup ils sont là...
J'ai une copine qui en a eu une en urgence, je ne l'espère à personne en effet...
Tout ce petit monde se porte bien en tout cas, un bel exemple de grossesse gémellaire qui s'est bien déroulée.
Continue à bien profiter, et merci de tes récits c'est chouette à lire !!
4 FIV en France, 9 emb réimplantés, pds-
FIV DO1 Espagne 12/15, pds-
FIV DO2 Zlin 05/16 -2 blastos, pds -
FIV DO3 Zlin 11/16 -2 blastos, pds + ! Joie ! mais GNE vue à 7SA :(
FIV DD1 Zlin 09/17 - 2 transférés, 3 findus, pds++ mais cata à 15j...
TEC 02/18 : -
Rebelotte 02/19 : -

Oumick

  • *****
  • 2314
    • Voir le profil
Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #604 le: 27 février 2018 à 15:16:11 »
oui j'allais le dire, le après césarienne..  bon, j'imagine la suite..  les 3 premiers jours ca tire, et tu peux pas manger avant d'avoir des gaz dans l'estomac normalement, enfin ca commence par des bouillons.. super hein..   enfin c'était comme cela il y a 20 ans, ca a peut etre changé depuis ?
en tout cas merci de nous avoir fait partagé ces moments avec nous.... 
gr spontanée à 42 ans,FC à 5 mois, Dec 14 GNE10SA
FIVDO à Sanus, juil16 pds --,TEV Oct: bioch.
TEV nov: --;   FIVDO 2: biochimique taux 69
tev 4.7 + 9.8 : --
REPROGENESIS,BRNO, blasto éclos le 11.12: ++, J16 5130, J19 13051 !
2 juin, Naissance d'Axel à 27+3 SA pr cause de chorioamniotite

Elo25

  • ***
  • 248
    • Voir le profil
Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #605 le: 27 février 2018 à 21:14:54 »
Ouhaou mais que d émotions dans ton récit caramel.
Merci à toi de nous faire partager ton aventure.
Que du bonheur à vous quatre.
6 mois dans 3 jours ca se fête ca.
Biz.
37 ans
Endometriose stade4 avec 4 opérations.
Jamais fiv en France car Amh 0.2
Fiv do zlin aout 2017  -
Tec mars 2018 -
Fiv do aout 2018 -
Test era sept ok
Tec décembre 2018 biochimique
Tec 16 avril 2019-

Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #606 le: 27 février 2018 à 22:24:43 »
Bonsoir Caramelle,

Ça me fait très plaisir d'avoir des nouvelles de tes bébés et de savoir que tout va bien. Quel sportif, Titouan, impressionnant !

Ton récit est très bien écrit. J'aime beaucoup ton style avec de l'humour. Ta description de leur rencontre m'a émue et m'a rappelé des souvenirs de mon accouchement (même si moi c'était par voie basse) qui me paraît également comme un événement irréel.

Corentin, tout comme Anaëlle aime beaucoup les purées et compotes. Depuis hier (reprise après les vacances d'hiver) je ne tire plus mon lait à l'école. Il boit donc du lait artificiel chez la nounou. Pour l'instant, je garde les tétées du matin et du soir.
Il ne se retourne pas encore complètement. Il observe beaucoup et il babille mais il est moins pressé pour les pirouettes.
On est très chanceux car depuis ses 3 semaines, il ne s'est pas réveillé une seule fois la nuit.
Essai bébé 2010
M: Oats extrême
F: infertilité inexpliquée
6 fiv intra couple
4 iad et 2 fivd
DD à Zlin
Fiv1 04/16 : gross bio
Tev 08/16 : GNE à 7sa
Fiv2 12/16 : Corentin est né le 15/09/17
Essai BB2
Tev 07/18 : gross bio
Tev 08/18 neg
Tev 01/19 GNE
Fiv3 04/19 GNE
Tev 08/19 neg
Tev 02/20 neg

elisabeth

  • ****
  • 368
  • Tant qu'il y a de la vie il y a de l espoir!!!
    • Voir le profil
Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #607 le: 27 février 2018 à 22:30:19 »
Merci Caramelle...
Ton recit est rempli d émotions...merci.
Elisabeth

Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #608 le: 02 mars 2018 à 16:30:07 »
Bonjour Caramelle, ça fait tellement longtemps que je ne Suisse pas passée lire de vos nouvelles...

6 mois déjà.. ça passe tellement vite. Et c’est un réel plaisir de lire de ci belles choses! Les bébés sont en bonne forme, les parents fatigués sûrement mais comblés sans doute ☺️☺️☺️

Bisous
IOP suite à une maladie d'Hodgkin
FIV DO 02/2015  +++ puis FC
Tec 10/2015 pds +++ puis FC
2 ème FIV DO 07/2017 +++ FC
???

Re : Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #609 le: 05 mars 2018 à 22:55:34 »
Les bébés sont en bonne forme, les parents fatigués sûrement mais comblés sans doute ☺️☺️☺️
C'est exactement ça !  :P

Et merci pour vos gentils petits mots, Gaëlle94, Optwin (je te passe le flambeau !), Oumick (suis vraiment contente pour toi, je vote pour un petit gars !), Elo25, Titounette-ma-binôme-de-transfert, Elisabeth... mon égo est remonté à bloc !  ;)
Lui 47 & Moi 48
FC à 6 SA ; 4 FIV --
Porteuse BrCa2 - cancer des seins G&D => Mammectomie bilatérale
* FIV-DO à Sanus HK (10/15) : ++ -> FC à 7 SA / 2 TEV --
* FIV-DO2 (8/16) : ++ -> FC à 7 SA
TEV (20/12) 2 J5 : ++ 2 BB !
-> à 38SA+5, le 29/08/17 : naissances de Titouan (2kg940) & d'Anaëlle (2kg315)

Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #610 le: 05 mars 2018 à 23:57:48 »
Allez, je me lance dans "l'après-césarienne" !
A vrai dire, je me mords un peu les doigts de ne pas l'avoir fait plus tôt. Je me rappelle m'être dit à la maternité "ben ça, il faudra que je l'écrive sur le site des Cigognes", et puis "ben tiens, ça aussi, elles ne doivent pas le savoir" !
Bref, je m'étais fait (mentalement) une liste de choses à écrire, les indispensables à acheter, à connaître...
... et 6 mois sont passés, beaucoup de nuits écourtées aussi, sans parler de fatigue accumulée... et je ne me souviens plus de tout exactement !  :-\ :-[
"Au pire", celles passées par l'étape "césarienne" pourront compléter !

Petit rappel tout bête : une césarienne est une opération où l'on t'ouvre le ventre et l'utérus. Donc, il faut savoir qu'on va mettre quelques jours à récupérer. Les anti-douleurs deviendront tes amis les premiers jours.
Perso, je tolère assez mal la douleur (non, je me refuse à croire que je suis douillette mais plutôt que mon corps est facilement douloureux) donc 1er principe, ne jamais laisser s'installer une douleur, elle est encore plus difficile après à faire partir.
Les premiers jours, comme me l'a dit une amie passée par la même épreuve "j'ai mal pour toi rien que de me rappeler qu'il va falloir te déplier chaque jour"... oui "se déplier", c'est bien ça. Effectivement, ça tire sur le bas-ventre et on ne tient pas vraiment droite, on compense en se tenant légèrement courbée... pas simple, surtout quand il faut faire le soin des BB.
Allez, petit flash-back...

Césarienne le mardi en fin d'après-midi, naissance des loupiots à 17h et 17h01.
Attente pendant 2h dans la salle de réveil que ma tension se stabilise (normalement, on y reste qu'une heure, je crois).
Retour en chambre tard le soir... vers 22h ? Vous verrez, le temps n'a plus grande importance dans ces moments-là.
Petite collation, genre bouillon et biscotte (je suis à jeûn depuis la veille).
Les loupiots partent en nurserie pour la nuit (comme pour les 8 nuits suivantes).
Réveil dans la nuit, tôt le matin pour contrôler la tension.

Dans la journée de mercredi (fin de matinée ?), 1er lever assisté d'une aide soignante... pas à pas, comme une petite grand-mère, je vais jusqu'aux toilettes (avant, sonde urinaire posée au bloc).
Contrairement à ce que dit Oumick, j'ai pu manger normalement dès le mercredi. Une amie ayant eu une césarienne il y a 10 ans, avait elle-aussi dû attendre quelques jours avant de manger.

Eh oui, il faut le savoir (je n'en savais rien !). Une césarienne met tout à trac ton système digestif.
Ton transit s'arrête net pendant 3 ou 4 ou 5 jours ! Il reprend en général avec des gaz (désolée pour les détails).
J'ai dû manger normalement jusqu'au samedi sans que mon transit n'ait repris. Sur la fin, je me demandais même si je ne faisais pas une occlusion intestinale car où tout cela pouvait-il passer ?  :o

Une césarienne modifie toute ta circulation lymphatique.
Là aussi, très TRES grosse surprise en découvrant que mon ventre devenait de jour en jour de plus en plus énorme (voire aussi volumineux qu'en fin de grossesse... de jumeaux, je vous le rappelle pour vous laisser imaginer l'ampleur !), que mes jambes gonflaient, idem pour mes pieds !
-> Prévoir assurément des vêtements très amples mais surtout des chaussures pour pieds boursoufflés !
Sans oublier de mettre des bas de contention ! Car en étant moins mobile du fait de l'opération, on peut faire une phlébite. Donc, bas obligatoires (humm, glamour quand tu nous tiens ! Surtout avec des tongues... so chic ! ???), piqures chaque jour de fraxiparine (tiens, encore elle ?), massage quotidien des jambes par un kiné.

La cicatrice est dans les premiers jours protégée par un pansement, qui est refait après chaque douche.
-> Prévoir le sèche-cheveux pour aider à bien sécher la cicatrice après la douche ; ça aide à ne pas laisser de zone humide et à cicatriser.

Au bout de 5 jours, une infirmière vient retirer les agrafes qui ont servi à maintenir les berges de la cicatrice bien fermées l'une contre l'autre. Les points qui m'ont été les plus douloureux à enlever (genre, grosse grosse piqûre d'insecte... encore une !!) ont été ceux des extrémités. Là où ils ont plus de tension. Comme je suis restée 10 jours (à ma demande, j'ai fait un peu de rab, je ne me sentais pas d'attaque physiquement et mentalement pour gérer les deux petits êtres bien remuants et vociférants parfois), l'infirmière m'a retiré les points sur 2 jours, un point sur deux puis le lendemain, le reste des agrafes.

La cicatrice étant sensible et toute la zone autour, il faut savoir bien s'habiller.
-> Prévoir des culottes taille haute, genre les maxi de Sloogi, tout sauf sexy mais hyper confortables...
Si on prend des tailles plus basses, le tissu peut boulotter et se retrouver pile sur la cicatrice (boulettage, dû, je le rappelle, au gros ventre plein de liquide et de gaz sus-mentionné !).
-> Prévoir des vêtements amples, surtout les pantalons. Tant pis, si vous retrouvez en jogging pour quelques jours mais vous verrez qu'il y a des moments où le confort prime sur l'esthétisme ! Mais n'oubliez pas de jolis hauts (bien longs !) pour apporter la touche glamour !

Quant aux "garnitures " comme ils disent à la clinique, il y en a de fourni en version balèze, genre "mais vais-je arriver à mettre ça dans ma petite culotte en résille taille haute ? (fournie elle aussi par la clinique)".
-> Prévoir également vos serviettes hygiéniques version maxi de chez maxi, car elles seront un peu plus confortables passés les trois premiers jours de très fortes pertes.

Voici donc les renseignements qui me sont revenus sur l'après-césarienne.
Peut-être aurai-je oublié des trucs mais je crois que l'indispensable a été écrit, même le moins glamour mais assurément le plus pragmatique.
Aux couveuses actuelles et qui passeront par l'étape césarienne, vous voilà prévenues !
Aux couveuses actuelles et qui ne passeront pas par l'étape césarienne, vous voilà informée !  ;)

Je vous souhaite à toutes de belles rencontres avec votre ou vos bébés car l'aspect médical est évidemment présent (césarienne ou non) mais c'est surtout le début d'une belle histoire de vie où tout reste à écrire...
 :-*

Lui 47 & Moi 48
FC à 6 SA ; 4 FIV --
Porteuse BrCa2 - cancer des seins G&D => Mammectomie bilatérale
* FIV-DO à Sanus HK (10/15) : ++ -> FC à 7 SA / 2 TEV --
* FIV-DO2 (8/16) : ++ -> FC à 7 SA
TEV (20/12) 2 J5 : ++ 2 BB !
-> à 38SA+5, le 29/08/17 : naissances de Titouan (2kg940) & d'Anaëlle (2kg315)

Oumick

  • *****
  • 2314
    • Voir le profil
Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #611 le: 06 mars 2018 à 20:42:17 »
ah ben les choses ont changés en 20 ans lol et normal que le transit soit perturbé, je n'ai pas voulu assisté à une césraienne, mais il parrait que des fois ils sortent meme un peu les intestins pour mieux atteindre l'utérus ??!! on comprend mieux pourquoi tou tca est perturbé hein !¨
ah je retiens l'histoire de la culotte version glam lol
gr spontanée à 42 ans,FC à 5 mois, Dec 14 GNE10SA
FIVDO à Sanus, juil16 pds --,TEV Oct: bioch.
TEV nov: --;   FIVDO 2: biochimique taux 69
tev 4.7 + 9.8 : --
REPROGENESIS,BRNO, blasto éclos le 11.12: ++, J16 5130, J19 13051 !
2 juin, Naissance d'Axel à 27+3 SA pr cause de chorioamniotite

LNO

  • ****
  • 349
    • Voir le profil
TEV le 20 décembre
« Réponse #612 le: 07 mars 2018 à 08:48:20 »
un grand MERCI Caramelle pour ce récit, que je guettais avec impatience, ma fin de grossesse approchant à grands pas !!!
Début PMA en 2006
Moi OPK - Mr est parfait :)
2007 : stop des stim' car cancer du sein
Juil 13 : reprise des essais BB
2 FC sur grossesses naturelles
3 FIV en France : 9 transferts -
FIV DO à Pardubice : TEF + mais FC
Juil 17 : TEC + : Louise née le 18/03/18
Jan 19 : TEC + : Arthur né le 06/10/19

Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #613 le: 31 juillet 2018 à 00:12:59 »
Coucou à toutes qui passez par là !
Oulà ! En même temps que je m'apprêtais à poster, je lis une notification qui m'indique que ce sujet n'a pas eu de réponse depuis 120 jours... Ben, ça me rend un peu perplexe car parfois, je retourne lire mon post (il y a un an, où en étais-je de ma grossesse ? Eh oui, j'en ai encore la nostalgie...) et je vois que semaine après semaine, le nombre de vues ne cesse de progresser...
Mais qui êtes-vous qui lisez ce "vieux" post ? N'hésitez pas à me répondre en mp car, vraiment, je suis intriguée...

Quoi qu'il en soit, je ne venais pas pour écrire cela.
Juste pour donner quelques nouvelles...

Depuis hier, Titouan et Anaëlle ont 11 mois !
Pfiou, que le temps passe vite !
Mon congé parental finit mi-août, il n'aura pas été du luxe celui-ci, même si financièrement on finit avec les fonds de tiroir !
A la fois, je suis contente de reprendre une activité intellectuelle et sociale (ne pas penser qu'aux changements de couches, aux repas, aux lessives...) mais à la fois, je suis nostalgique (déjà !) de tout ce temps pour lequel je les ai eus rien qu'à moi...
Ok, j'ai eu de vrais moments de blues (gérer les pleurs surtout), de gros coups de cafards ("mais pourquoi ai-je pris un congé parental de 6 mois !!? Je n'ai pas l'âme d'une ménagère !")... mais à côté de cela, je les connais à fond, chaque mimique, chaque intonation, chaque cri (et ils ne crient pas de la même façon, je les différencie à 95% ! ouais, mesdames !), chaque infime progrès... j'étais là.
Ok, je reprendrai à 80% donc je serai encore auprès d'eux dans quelques journées... mais je devrais en partager avec l'assistante maternelle qui, sûrement, verra des 1ères fois... Argh, un relent de jalousie, direz-vous ? Ben oui, il y a quelque chose de cet ordre-là.
Mais toutes les "anciennes" mamans ont déjà vécu cela et me comprendront j'imagine.

Titouan et Anaëlle ne cessent de progresser à des rythmes bien différents.
Oui, c'est un garçon et une fille, donc la différence se pose déjà là mais leur tempérament est aussi tellement différent.

Titouan est à l'image de sa naissance, un bon pépère tranquille avec des accès de tornade, du haut de ses 73cm1/2 et de ses 9kg390, 2 dents au compteur et 3 autres en train de percer (d'où les accès grognon qu'il n'a pas d'habitude). Le quatre pattes n'a plus aucun secret pour lui. Il se met debout, se rassoit... avec une grande facilité. Il ne reste plus qu'à marcher mais il semble vouloir continuer à pratiquer une valeur sûre plutôt qu'un déplacement avec encore beaucoup trop de déséquilibre à son goût... Espérons qu'il nous réserve quand même ses premiers pas ?! Pour son 1er anniversaire, il aura le droit à un pousseur-trotteur pour l'aider à progresser.

Anaëlle est, elle aussi, à l'image de sa naissance, "tonique" ! Du haut de ses 73cm et de ses 8kg560, c'est un vrai paquet de nerfs ajouté à cela une tendance à faire le clown (elle se met à rire toute seule, trop drôle !), à être gracieuse (elle gazouille beaucoup plus que son frère qui, lui, paraît toujours plus sérieux et observateur), à faire toutes sortes de bruits avec sa bouche... Bref, on a bon espoir que ce soit elle qui nous dise le 1er mot ! On a des "mama / maman" et des "baba / papa" qui ne nous sont pas encore destinés mais on s'en approche sacrément. 2 petites dents et 2 autres qui poussent ne la rendent pas aussi grognons que son frère.
Depuis 1 semaine, elle s'est mise au quatre pattes mais c'est encore branli-branlant et c'est très drôle à voir ! Autant son frère nous l'a fait dès le début, très naturellement, tel un bolide ; autant elle, on sent qu'elle y met beaucoup d'énergie (et ça s'entend !) mais que ça ne va pas de soi. En tout cas, voir son frère quadriller le salon la motive sacrément à continuer le quatre pattes, elle n'a de cesse de le suivre (lui ne la calcule pas). Depuis, on a sécurisé ce qu'on pouvait dans notre salon (bloquer l'accès aux escaliers, porte-manteaux, litière du chat, BD du papa...) mais on passe pas mal de temps à être derrière car il y a toujours un cable qui traîne, une chaîne hifi, une prise (même sécurisée) pour lesquels on leur apprend à comprendre le "NON" ! Qu'est-ce qu'on le répète celui-là !

Bref, comme vous le constatez, la vie suit son cours.
Notre vie à tous les deux n'a jamais été aussi pleine de vie et ça, en toute honnêteté, on n'en revient toujours pas. Il est très fréquent que l'un fasse la réflexion à l'autre en commençant par "tu te rends compte, dis ? Là, ce sont nos enfants..." Alors non, on n'oublie pas (encore ?) notre parcours mais oui, on savoure pleinement notre chance.

Quant à moi, j'ai eu beaucoup de mal à me sentir légitime dans ce tout nouveau rôle de mère. Finalement, avec ce recul de 11 mois, je n'avais pas pleinement mesuré l'impact de notre choix de recevoir un don d'ovocytes. Je croyais avoir fait le deuil de mes ovocytes mais, dès la naissance, ce fut "violent", je me suis sentie exclue de ce rôle de "maman". Toutes les personnes venant voir les BB (même en connaissant notre parcours) n'avaient de cesse de rechercher des ressemblances... qu'avec leur père et sa famille. C'est un "jeu" traditionnel auquel tout le monde se prête, sans penser à mal. Mais moi, je recevais chacun des ces mots avec un très fort sentiment d'exclusion. Je pensais : "Ben non, tu ne leur as rien donné de génétique, tu ne peux pas jouer à ce jeu car, en "vrai", tu n'es pas leur "vraie" mère. Ce nez ne vient pas de toi mais pas non plus de son père, ben alors de la donneuse ?"... Je ne m'attendais pas à souffrir de cette façon-là, à sentir l'ombre de la donneuse aussi présente d'où cette impression d'électrochoc.
Comme me l'avait dit à l'époque Ratou, c'est vraiment lors des premiers échanges de regards, de sourires vers 3 mois où j'ai senti qu'un lien très fort et indéfectible commençait à se nouer, lien qui n'a eu de cesse de se renforcer jour après jour.
Maintenant, 11 mois plus tard, je me sens à ma place (ouf !)...

... Mais, comme je l'ai écrit dans un autre post à ce sujet, peut-être n'avons-nous pas assez réfléchi en amont à nos enfants et à leurs éventuelles futures interrogations. Peut-être aurions-nous dû choisir un pays qui permettait le lever de l'anonymat de la donneuse ? Peut-être accorderont-ils une importance capitale à connaître leur histoire génétique ?

En tout état de cause, Titouan et Anaëlle connaîtront notre parcours (et en ont déjà entendu parler) et sauront, je l'espère, que nous les avons tellement désirés que nous sommes allés déplacer des montagnes loin loin à l'Est pour avoir l'immense bonheur de les accueillir dans nos vies...
« Modifié: 31 juillet 2018 à 00:24:03 par Caramelle »
Lui 47 & Moi 48
FC à 6 SA ; 4 FIV --
Porteuse BrCa2 - cancer des seins G&D => Mammectomie bilatérale
* FIV-DO à Sanus HK (10/15) : ++ -> FC à 7 SA / 2 TEV --
* FIV-DO2 (8/16) : ++ -> FC à 7 SA
TEV (20/12) 2 J5 : ++ 2 BB !
-> à 38SA+5, le 29/08/17 : naissances de Titouan (2kg940) & d'Anaëlle (2kg315)

Carine

  • ****
  • 297
    • Voir le profil
Re : TEV le 20 décembre
« Réponse #614 le: 31 juillet 2018 à 09:56:47 »
Bonjour Caramelle

Tout d'abord je souhaite un joyeux moisiversaire à Anaelle et Titouan.
Ce qui est sur et qui ressort c'est tout l amour  que tu leur portes. Après peut être effectivement qu'ils voudront en savoir plus sur la donneuse mais peut être pas.  On ne peut pas savoir. Vous serez là en tout cas les accompagner dans leur cheminement et pour répondre à leurs questions.
Moi je le vis déjà avec mon fils aîné que j ai adopté avant de rencontrer mon mari. Il a 8 ans et se pose par moment des questions sur ces parents biologiques. C'est pas toujours facile mais je réponds à ses interrogations.  C'est normal de savoir d ou on vient pour mieux "se construire".

Bon courage pour ta reprise fin août. 
Biz à vous 4
Carine
Après 4 fiv en France et seul transfert
départ pour zlin pour fiv DD en février 2018. Transfert de deux J5 et enceinte de vrais jumelles

Emma et Jade sont nées sans vie le 11 juin 2018 à 19SA+4j.

TEC le 23 octobre. PS positive.  Enceinte  de jumeaux
Roxane et Alban sont nés le 27 mars à 25 SA