Rencontrez l'association et ses partenaires à Lyon le 10 octobre,
CLIQUEZ ICI
Les Cigognes de l'Espoir

Nouvelles :

Nos groupes de paroles GRATUIT en visioconférence https://bit.ly/groupesparolesPMA

Bienvenue sur le forum de l'association "Les Cigognes de l'Espoir"

Le but de notre site est d'apporter une aide, des informations, des conseils, une écoute, en matière d'infertilité, de procréation médicale assistée et principalement en matière de don d'ovocytes dont nous sommes de fervents partisans.
L'association se veut aussi communauté d'échanges, de témoignages pour toutes personnes concernée par cette question de l'infertilité.

Pour participer au forum, il faut s'inscrire EN CLIQUANT ICI !

N'hésitez pas : c'est gratuit !!!

Les messages postés le sont sous la responsabilité de leurs auteurs et les représentants du site déclinent toute responsabilité dans le contenu de ces messages.
Les auteurs s’engagent à assumer toutes leurs responsabilité et les conséquences s'y afférent.

Une mini consultation offerte pour tous les adhérents des Cigognes

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Ambre100813

Pages: 1 ... 4 5 [6]
76
Clinique Sanus / Re : Sanus le 14 au 21 nov
« le: 16 novembre 2018 à 18:36:08 »
Oui je suis d'accord, sûrement mieux de faire l'écho avant de partir même si pas de problème d'épaississement d'endomètre, histoire de se rassurer et en cas de mauvaise surprise, plus de temps pour y remédier… Pour ma part, ma FIV DO est programmée fin février à Sanus mais déjà inquiète car il m'a fallu près de deux ans de THS pour passer de 3mm à un timide 6,5/7 mm, j'ai fait part de mon inquiétude à Michaela, elle a vu avec le médecin qui m'a conseillé de faire l'écho dès maintenant à J12 histoire de me rassurer et d'adapter au mieux le traitement pour février. Donc il arrive qu'à Sanus ils vous le demandent...J'ai été opérée d'un polype utérin en septembre dernier et depuis l'échec de ma FIV en France en avril 2018 j'avais baissé de moitié mon traitement hormonal, j'attendais donc un résultat catastrophique...à ma grande surprise 6,64mm avec deux comprimés de provames par jour, ça me semble plutôt pas mal par rapport à d'habitude, avant il m'en fallait 4 par jour! La gynéco dit que mon corps est "imprégné" et que les grosses doses d'œstrogènes que j'ai connues ne seront plus forcément nécessaires. Par contre, l'hystéroscopie annonce la présence de synéchies, petites selon la gynéco mais présentes alors là c'était la déception...J'en ai informé Michaela, j'espère ne pas avoir à reporter une nouvelle fois le séjour pff (je l'avais déjà fait pour cette histoire de polype…)
Avez-vous déjà eu l'expérience de "synéchies" pendant votre préparation FIV??
Carinecima je suis ravie de te lire, j'ai beaucoup hésité entre Sanus et Zlin et ton témoignage conforte mon choix!

77
Bonjour à toutes,

Je vous fais part de mon expérience très similaire... Elle m'est arrivée en France malheureusement après deux ans et demi d'attente sur la liste, nous avions reçu 6 ovocytes, 5 fécondés, 1 transféré à J3 (on ne pouvait m'en transférer qu'un seul à la fois au vue des résultats de mon hystéroscopie) et ce jour là encore 4 embryons en culture prolongée... Une fois installée pour le transfert avant de commencer on nous balance entre deux explications qu'aucun des 4 embryons restants ne sera vitrifié, quelle délicatesse...la journée tant attendue se transforme en un désespoir, c'est là qu'on prend conscience que ça sera la seule et unique chance (première FIV DO) en tout cas en France...Même pas eu la chance d'avoir un blasto mais on essaie d'y croire et on veut absolument que ça marche parce qu'on sait qu'il n'y en aura pas d'autres et que la chute sera terrible si c'est négatif!
Verdict négatif malheureusement...On espère alors que la gynéco nous donne "priorité" au vue de cette poisse au bout de 2 ans et demi d'attente, tout ça pour ça... nous avions amené une donneuse relationnelle. Mais non! On nous explique que d'autres couples attendent sur la liste (qu'ils sont bien trop nombreux) et que nous devons repartir à zéro sauf si la donneuse relationnelle fait à nouveau un don, on peut espérer avoir une seconde tentative entre 6 mois et un an. Puis avec mon mari, on réfléchit, on veut juste avancer, prendre le risque d'une attente encore prolongée sans garantie au bout du compte...peut-être encore des mois ou des années d'attente et peut-être encore la même poisse, encore des mois et des années de traitements hormonaux pour maintenir cet endomètre un peu fainéant...alors non! Chaque mois est précieux, c'est à la suite de cette expérience que vous avons décidé de reprendre du poil de la bête et nous commençons notre expérience prochainement à Sanus  ;)
C'est vraiment pas facile ce verdict alors il faut rebondir vite et laisser ça derrière...En espérant que des résultats aussi décevants ne peuvent pas arriver deux fois...
Bon courage dans votre parcours!

78
Bonjour Ambre, je ne pourrais malheureusement pas te répondre, car comme beaucoup de cigognes, nous faisons une fiv do à l'étranger, et l'attente est bien moins  longue car leur banque de donneuse sont plus conséquente..
j'imagine que pour la France, ils ne peuvent pas te donner un mois garanti, car en franc il y a moins de donneuses, et en plus il faut qu'elle te corresponde, quand se sera ton tour, que tu seras tout en haut de la liste et qu'ils ont une donneuse qui te corresponde, ils t'appelleront.. et ils ne peuvent pas prévoir les donneuse à l'avance comme ils le font à l'étranger, en république tchèque, suivant la clinique où tu vas, tu peux dès le départ choisir tes dates et ta donneuse, on te donne le choix entre deux donneuses, certaines autres cliniques, tu choisis juste les dates et ils te choisissent la donneuse et te donnes les infos quelques semaines avant.. 
courage pour la suite

Merci pour ta réponse. Effectivement en France c'est le flou le plus complet. Une attente sans objectif fixé qui devient lourde à supporter, remplie d' incertitudes. Je vais aller jusqu'au bout pour cette première fiv do en France en espérant que ça sera la bonne 🍀 la prise en charge en République tchèque semble intéressante je vais creuser un peu en attendant. Pour ma part, j'ai 28 ans, ça sera la première fiv, je ne suis pas passée par la case fiv sans don, on m'a diagnostiqué une insuffisance ovarienne précoce à l'âge de 20 ans suite à des traitements de chimiothérapie et radiothérapie à l'âge de 15 ans. J'ai une transposition ovarienne qui, finalement, n'a pas préservé grand chose avec une amh à 0'01 autant dire quasi nulle et une fsh digne d'une femme ménopausée. Mon endomètre atteint timidement les 7 mm avec traitement hormonal substitutif alors si ça ne marche pas en France je ne tarderai pas à essayer ma chance ailleurs hors de question de recommencer à zéro pour deux, trois ans ou plus sur cette liste d'attente. Bref on n'en est pas là et on essaie d'y croire, cependant je préfère me préparer à rebondir. Quels sont les avantages que vous trouvez à la République tchèque que l'Espagne n'a pas? Quel est le coût? ? Bonne suite à toutes

79
Témoignages sur le don en France / Future receveuse d'ovocytes
« le: 25 octobre 2017 à 12:28:44 »
Bonjour à toutes,

Je viens sur ce forum vous faire partager mon expérience de future receveuse d'ovocytes.
Je suis inscrite au CECOS de l'hôpital Antoine Béclère à Clamart depuis deux ans. J'ai "recruté" dès le début une donneuse qui n'a pas été retenue en raison de ses antécédents familiaux. J'ai eu la chance d'en trouver une autre qui vient de faire son don afin de nous faire remonter dans la liste d'attente. A présent, nous espérons avoir l'appel tant attendu dans les 6 mois à un an, peut-être moins 3 ou 4 mois.
Je m'inquiète souvent concernant les délais d'attente annoncés car nous n'avons aucun papier "officiel", rien qui nous garantit une remontée sur liste d'attente lorsqu'on a une donneuse relationnelle, tout est basé sur la confiance entre le médecin et le couple receveur. Enfin c'est notre cas, est-ce le vôtre également? Avons-nous un droit de regard concernant cette liste? Quelle est votre expérience? Quelles sont les informations que l'équipe médicale a bien voulu vous apporter? Que dit la loi? J'ai confiance en ma gynécologue mais j'aimerais tellement en savoir plus, il y a une nette différence entre trois mois et un an... et l'impatience m'obsède!!!!
J'attends vos témoignages!
Merci d'avance
Bon courage dans votre parcours

Pages: 1 ... 4 5 [6]
Profitez d'un deuxième avis sous certaines conditions