Réunions d'informations en présence de nos cliniques partenaires à Lille et Strasbourg
INSCRIPTION ICI

Causes féminines de l'infertilité

Causes féminines de l'infertilité

Les causes féminines de l'infertilité sont particulièrement nombreuses et cette liste n'est pas limitative.

En voici quelques unes :

  • les anomalies de l'ovulation . Absence d'ovulation ou ovulation de mauvaise qualité par exemple
  • ménopause précoce
  • syndrome de Turner
  • anomalie des glandes surrénales
  • obstruction des trompes de Fallope (suite à une salpingite ou à des adhérences par exemple)
  • l'endométriose
  • les fibromes utérins
  • le syndrome des ovaires polykystiques (présence de kystes sur les ovaires en raison d'un déséquilibre hormonal)
  • une glaire cervicale défaillante (pouvant être causée par une infection)
  • la prise de certains médicaments anticancéreux
  • des problèmes thyroïdiens
  • le diabète
  • les maladies sexuellement transmissibles
  • une insuffisance rénale
  • les pathologies hypothalamo-hypophysaires
  • l'hyperprolactinémie (élévation du taux de prolactine affectant l'ovulation)
  • l'obésité
  • le Distilbène ©
  • des blocages psychologiques
  • une dyspareunie (relation sexuelle douloureuse pour la femme) susceptible d'empêcher empêcher la pénétration
  • une maigreur excessive (anorexie)
  • une de principale cause, qui n'est pas médicale est l’âge de conception du premier enfant. En effet, celui-ci recule de plus en plus à la fois en raison d'un recours plus important à la contraception, aux unions tardives et à la multiplication des unions successives, à la priorité donnée à la réalisation d'un projet de vie personnel ( "installation" dans la vie) avant la conception d'un enfant et à la persistance de la crise économique qui retarde la décision d'avoir un enfant. La fertilité diminue a partir de 30 ans et décroit très fortement après 37 ans