Réunions d'information en présence de nos cliniques partenaires à Paris et Lyon
INSCRIPTION ICI

Causes féminines

Causes féminines

Elles sont particulièrement nombreuses et cette liste n'est pas limitative.

En voici quelques unes :

  • les anomalies de l'ovulation . Absence d'ovulation ou ovulation de mauvaise qualité par exemple
  • ménopause précoce
  • syndrome de Turner
  • anomalie des glandes surrénales
  • obstruction des trompes de Fallope (suite à une salpingite ou à des adhérences par exemple)
  • l'endométriose
  • les fibromes utérins
  • le syndrome des ovaires polykystiques (présence de kystes sur les ovaires en raison d'un déséquilibre hormonal)
  • une glaire cervicale défaillante (pouvant être causée par une infection)
  • la prise de certains médicaments anticancéreux
  • des problèmes thyroïdiens
  • le diabète
  • les maladies sexuellement transmissibles
  • une insuffisance rénale
  • les pathologies hypothalamo-hypophysaires
  • l'hyperprolactinémie (élévation du taux de prolactine affectant l'ovulation)
  • l'obésité
  • le Distilbène ©
  • des blocages psychologiques
  • une dyspareunie (relation sexuelle douloureuse pour la femme) susceptible d'empêcher empêcher la pénétration
  • une maigreur excessive (anorexie)
  • une de principale cause, qui n'est pas médicale est l’âge de conception du premier enfant. En effet, celui-ci recule de plus en plus à la fois en raison d'un recours plus important à la contraception, aux unions tardives et à la multiplication des unions successives, à la priorité donnée à la réalisation d'un projet de vie personnel ( "installation" dans la vie) avant la conception d'un enfant et à la persistance de la crise économique qui retarde la décision d'avoir un enfant. La fertilité diminue a partir de 30 ans et décroit très fortement après 37 ans